Thiem bat Raonic et rejoint Federer en finale du Masters d’Indian Wells

Raonic s’est incliné 6-7 (3), 7-6 (3), 4-6, dans un duel qui a duré deux heures 34 minutes.
Photo: Mark J. Terrill Associated Press Raonic s’est incliné 6-7 (3), 7-6 (3), 4-6, dans un duel qui a duré deux heures 34 minutes.

L’Autrichien Dominic Thiem a anéanti les espoirs du Canada de compter sur un deuxième de ses porte-étendards en finale au tournoi d’Indian Wells, alors qu’il a vaincu Milos Raonic en trois manches en demi-finale samedi après-midi.
 

Raonic, qui espérait imiter sa jeune compatriote Bianca Andreescu, s’est incliné 6-7 (3), 7-6 (3), 4-6, dans un duel qui a duré deux heures 34 minutes. Andreescu, qui n’est âgée que de 18 ans, affrontera l’Allemande Angelique Kerber dimanche après-midi.
 

Raonic, 13e tête de série, a livré une performance légèrement inférieure à ce qu’il est capable de faire au service. Il a bien réussi 17 as, comparativement à cinq pour Thiem, mais il a aussi commis cinq doubles fautes et a terminé l’affrontement avec un taux d’efficacité de 65 pour cent en premières balles. Lors du troisième set, ce pourcentage s’est chiffré à seulement 57 pour cent.
 

En cours de route, Raonic a fait face à trois balles de bris et en a concédé une, lors du cinquième jeu de la manche décisive.
 

Cinq jeux plus tard, avec un score de 5-4 en faveur de Thiem, Raonic a obtenu sa première et seule chance de bris de l’affrontement. Toutefois, son revers coupé, effectué alors qu’il montait au filet a survolé la ligne de fond.

Nadal blessé au genou

Thiem, septième tête de série, retrouvera en finale le Suisse Roger Federer, qui s’est qualifié pour le match ultime à la suite du désistement de son grand rival Rafael Nadal. À quelques heures de ce qui aurait été un 39e rendez-vous avec Federer, Nadal a annoncé son retrait en raison d’une blessure au genou droit.
 

Le no 2 mondial a ressenti de la douleur au genou au deuxième set du match qu’il a remporté 7-6 (2), 7-6 (2) contre Karen Khachanov en quarts de finale, vendredi. Il a d’ailleurs demandé à deux reprises l’intervention du thérapeute, qui a enrubanné sa jambe tout juste sous son genou.
 

« Je me suis échauffé ce matin, et j’ai senti que mon genou n’était pas assez bien pour jouer au niveau où j’ai besoin de me situer pour être compétitif », a-t-il déclaré.
 

Nadal, le regard sombre, a aussi indiqué qu’il ne prévoit plus jouer avant le Masters de Monte-Carlo, sur la terre battue, à la mi-avril.
 

« Je n’ai pas de doutes aujourd’hui que je serai prêt pour Monte-Carlo », a ajouté l’Espagnol.
 

Federer convoitera, dimanche, un sixième titre en carrière à Indian Wells — un record.