Jennifer Abel monte deux fois sur le podium au Japon

Jennifer Abel lors d’une compétition à Budapest, en juillet 2017
Photo: Tibor Illyes Associated Press Jennifer Abel lors d’une compétition à Budapest, en juillet 2017

La Québécoise Jennifer Abel a conclu les Séries mondiales de plongeon de la Fédération internationale de natation (FINA) sur une bonne note, mettant la main sur deux médailles au Japon, dimanche.

Abel a d’abord remporté la médaille de bronze au tremplin de trois mètres et elle a ensuite conjugué ses efforts à ceux de François Imbeau-Dulac pour gagner la médaille d’argent à l’épreuve du 3 mètres synchronisé mixte.

À l’épreuve individuelle, Abel a obtenu un total de 353,40 points pour tout juste devancer sa compatriote Pamela Ware, qui avait récolté 353,35 points. Abel n’avait pas fait mieux qu’une cinquième place au terme de ses quatre premiers plongeons, mais son dernier lui a valu une note de 79,50, la meilleure de la journée, et lui a permis de grimper de deux positions.

« Je savais que j’avais commis une grosse erreur aux premier et deuxième plongeons, mais je savais qu’il y avait encore trois gros plongeons à venir », a souligné Abel.

Ce sont les Chinoises Shi Tingmao (382,05) et Wang Han (378,9) qui sont montées sur les deux premières marches du podium.

Décorée d’argent en duo

Abel s’est ensuite illustrée avec Imbeau-Dulac alors qu’encore une fois, le dernier plongeon a porté ses fruits. Le duo québécois a conclu la finale avec 327,93 points, dont 84,66 lors de leur dernière tentative. Il s’agissait encore une fois du meilleur plongeon de la journée.

Seuls les Chinois Chang Yani et Yang Hao ont su faire mieux en vertu d’un total de 330,63 points. Les Britanniques Grace Reid et Thomas Daley (312,24) ont complété le podium.

« Nous formons une solide équipe et nous pouvons assurément battre les Chinois et toutes les autres équipes, a mentionné Imbeau-Dulac. C’est simplement une question de temps. Quand nous aurons participé à un peu plus de compétitions ensemble, nous allons réussir. »

Aucun Canadien n’a pris part à l’épreuve du 10 mètres.

Le Chinois Yang Jian a eu l’avantage grâce à une récolte de 586,20 points. Daley (579,85) et le Russe Aleksandr Bondar (545,90) l’ont suivi sur le podium.

Les plongeurs canadiens se retrouveront à Beijing, en Chine, la semaine prochaine afin d’y disputer la deuxième étape des Séries mondiales de la FINA.

« En ce moment, je travaille mes plongeons sur l’aspect mental plutôt que physique. Je sais comment les exécuter et je sais comment être présente et compétitionner contre les Chinoises, a déclaré Abel. Avant Beijing, je vais continuer à travailler mentalement et je crois que ce sera la clé pour moi cette saison. »