Les Sénateurs congédient Guy Boucher et confient l’intérim à Marc Crawford

Les Sénateurs d’Ottawa ont congédié leur entraîneur-chef Guy Boucher.
Photo: Fred Chartrand Archives La Presse canadienne Les Sénateurs d’Ottawa ont congédié leur entraîneur-chef Guy Boucher.

Au lendemain d’une sixième défaite d’affilée, les Sénateurs d’Ottawa ont conclu que Guy Boucher n’était plus l’homme de la situation et ont confié l’intérim à Marc Crawford jusqu’à la fin de la saison.

« Je veux remercier Guy pour ses trois années de service. C’est quelqu’un de bien et il a été un excellent représentant des Sénateurs. À ce stade, nous avons toutefois besoin d’une différente approche et d’une nouvelle direction pour guider notre équipe à travers la présente phase de reconstruction, a précisé Pierre Dorion dans le communiqué de l’équipe. Dans l’intervalle, Marc apportera une différente perspective et une riche expérience comme entraîneur. »

Dorion a également tracé les critères qui guideront la recherche du nouvel entraîneur. L’équipe cherchera un enseignant qui mettra l’accent sur le développement et la progression de chaque joueur ; une personne qui écoute et encourage la rétroaction entre les joueurs et le personnel d’instructeurs ; un communicateur qui informe chaque membre de l’équipe de ses attentes et un tacticien qui apporte une structure et une planification de jeu qui amélioreront le processus de reconstruction de l’équipe.

Crawford, âgé de 58 ans, qui a remporté la Coupe Stanley avec l’Avalanche du Colorado en 1995-1996, en est à sa troisième saison comme membre du personnel d’instructeurs des Sénateurs. Il jouit d’une expérience de 1151 matchs comme entraîneur-chef dans la LNH.

En plus de l’Avalanche et des Nordiques de Québec, il a également été l’entraîneur-chef des Canucks de Vancouver, des Kings de Los Angeles et de Stars de Dallas. Crawford sera derrière le banc dans son nouveau rôle, samedi, pour le match contre le Lightning de Tampa Bay.

Semaine chargée

Il s’agit du dernier rebondissement au fil d’une semaine chargée pour les Sénateurs.

L’équipe a échangé ses trois meilleurs marqueurs en retour de jeunes joueurs et de choix au repêchage avant la date limite des transferts, lundi, lorsqu’elle n’a pu s’entendre avec les éventuels joueurs autonomes Mark Stone, Matt Duchene et Ryan Dzingel.

Mercredi, le projet de nouvel amphithéâtre des Sénateurs au centre-ville a connu un nouveau revers lorsque la Commission de la capitale nationale a annoncé l’échec de la médiation afin de résoudre un différend entre le propriétaire de l’équipe, Eugene Melnyk, et les partenaires du projet.

Boucher, âgé de 47 ans et originaire de Notre-Dame-du-Lac, a dirigé le Lightning de Tampa Bay de 2010 à 2013. Il a ensuite accepté un emploi en Suisse avant de se joindre aux Sénateurs.

Après l’heure limite des transferts, lundi, Pierre Dorion avait reconnu que Boucher avait la tâche difficile de guider l’équipe pendant des semaines au milieu des spéculations. Mais cela n’a pas suffi à convaincre les Sénateurs de laisser Boucher terminer la saison, la dernière année de son contrat.

Boucher a mené les Sénateurs au septième match de la finale de l’Association de l’Est à sa première saison avec l’équipe en 2016-2017, mais n’a pas réussi à répéter ce succès.

Les Sénateurs ont raté les séries éliminatoires la saison dernière après avoir effectué un échange pour obtenir Duchene dans le but d’améliorer leurs chances en vue des séries. Ils ont cédé un choix de première ronde à l’Avalanche du Colorado et cette sélection pourrait maintenant être la première au classement général cette année.