Mondiaux de ski alpin: Hirscher remporte un troisième titre

Marcel Hirscher a laissé entendre dimanche, en conférence de presse, que les Mondiaux d’Åre seraient ses derniers.
Photo: Alessandro Trovati Associated Press Marcel Hirscher a laissé entendre dimanche, en conférence de presse, que les Mondiaux d’Åre seraient ses derniers.

L’Autrichien Marcel Hirscher a remporté son troisième titre de champion du monde de slalom dimanche à Åre (Suède), en devançant ses compatriotes Michael Matt et Marco Schwarz.

Désormais vainqueur de six des neuf slaloms disputés cette saison, comptant 32 victoires en Coupe du monde pour la discipline, déjà cinq et bientôt six globes de la spécialité, Hirscher (29 ans) dévore des slaloms depuis plus de 7 ans.

Il a continué dimanche son festin entre les piquets serrés avec un 3e titre mondial sur la discipline (après 2013 et 2017), comme la légende suédoise Ingemar Stenmark.

Accrocher ses skis

Son 5e titre individuel (également vainqueur du combiné en 2015 et du géant en 2017) sera peut-être le dernier, alors qu’il a laissé entendre que les Mondiaux d’Åre seraient ses derniers en conférence de presse.

« Je vais déjà finir la saison, on verra plus tard », a-t-il ensuite expliqué, relancé sur la possibilité qu’il prenne sa retraite cette année ou à la fin de l’année prochaine.

Hirscher a devancé dimanche ses compatriotes Michael Matt (25 ans, à 65/100), petit frère de Mario Matt, double champion du monde et champion olympique de slalom, ainsi que Marco Schwarz (23 ans, à 76/100e), déjà médaillé de bronze en combiné, lundi.

« De saison en saison, ces gars s’améliorent, ils commencent à être très forts. Ils sont plus jeunes que moi, ils vont bien s’amuser les prochaines années », a salué Hirscher.

Les trois athlètes ont sauvé l’honneur de l’Autriche, qui n’avait toujours pas gagné de médaille d’or à Åre et aurait pu finir les Mondiaux sans titre pour la première fois depuis 1987.

Revanche

Hirscher avait une revanche à prendre après vendredi où, malade, il avait été battu sur le géant par son dauphin habituel, le Norvégien Henrik Kristoffersen. Il a écrasé dimanche la première manche, seul le Français Alexis Pinturault a concédé moins d’une seconde, avant de gérer la deuxième.

Pinturault a manqué de peu l’exploit d’une 3e médaille sur les Mondiaux d’Åre (Suède), après l’or du combiné lundi et le bronze du géant vendredi. Il a réalisé un excellent début de seconde manche qui le menait tout droit à une médaille, jusqu’à une grosse faute à mi-parcours. Il prend finalement la 4e place à seulement 17/100 du podium.

Le jeune prodige français Clément Noël, vainqueur de deux courses prestigieuses en janvier (Wengen et Kitzbühel), a terminé 7e de ses premiers Mondiaux, la faute à une première manche ratée.