Le Canada pulvérise le Danemark 14-0

Un partisan de l'équipe canadienne tenait un panneau où était inscrit «Sorry» (Désolé) aux abords de la glace, mercredi à Vancouver.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Un partisan de l'équipe canadienne tenait un panneau où était inscrit «Sorry» (Désolé) aux abords de la glace, mercredi à Vancouver.

Maxime Comtois a marqué quatre buts, Morgan Frost a ajouté un tour du chapeau et le Canada a amorcé la défense de son titre au Championnat mondial de hockey junior en corrigeant le Danemark 14-0, mercredi soir.

Owen Tippett et Brett Leason ont tous les deux fait bouger les cordages deux fois dans la victoire. Jack Studnicka, Jaret Anderson-Dolan et MacKenzie Entwistle ont rejoint la fête avec un but chacun. Cody Glass s’est fait complice de quatre réussites des siens.

Frost a été nommé le joueur du match pour le Canada et les partisans au Rogers Arena de Vancouver n’ont pas hésité à l’acclamer en scandant son surnom.

« C’était le moment le plus plaisant auquel j’ai pris part. J’ai eu des frissons dans tout mon corps, a avoué Frost. C’était une partie incroyable et que je n’oublierai jamais. »

Comtois est devenu le cinquième joueur du Canada à inscrire quatre filets dans un même match lors de ce tournoi, rejoignant Mario Lemieux, Simon Gagné, Brayden Schenn et Taylor Raddysh. L’attaquant québécois et Frost sont devenus le quatrième duo de l’histoire du Canada à réussir un tour du chapeau lors d’une même partie.

« C’est toujours plaisant de marquer des buts, a déclaré Comtois. J’ai eu quelques bonds favorables et quelques belles passes de mes coéquipiers. »

Le gardien Michael DiPietro a effectué 14 arrêts, dont un lors d’un lancer de pénalité, et il est quant à lui devenu le 18e gardien de l’histoire du Canada à enregistrer un blanchissage à son premier départ à ce tournoi.

« Je n’ai jamais fait partie d’un match au cours duquel j’ai fait autant d’arrêts que mon équipe ait marqué de buts, a mentionné DiPietro. J’ai dit aux gars que j’avais perdu le compte. »

Mads Sogaard a subi les foudres de l’attaque canadienne et il a cédé 11 fois en 41 tirs. Le gardien danois a semblé se blesser à mi-chemin en troisième période. En relève, Magnus Rorth a bloqué un seul des quatre lancers dirigés vers lui.

Le Canada a ouvert le pointage dès la cinquième minute de jeu, quand Leason a provoqué un revirement. Frost a saisi la rondelle et il a déjoué Sogaard grâce à une feinte du revers.

Après un but de Tippett, Frost, un espoir des Flyers de Philadelphie, en a rajouté avant la fin du premier engagement. Il a accepté une passe du défenseur Markus Phillips pour toucher la cible.

Les joueurs canadiens ont ouvert les écluses au deuxième vingt, trouvant le fond du filet cinq fois. Comtois a notamment marqué son premier but du match et Frost a complété son tour du chapeau à la suite d’une belle mise en scène de l’espoir du Canadien de Montréal Nick Suzuki.

En troisième période, le Canada a inscrit trois buts en 6 min 10 s avant que Rorth s’amène devant le filet. Les représentants de l’unifolié ont répondu en faisant scintiller la lumière rouge trois fois en quatre minutes.

Comtois a marqué son deuxième but lorsqu’il a complété un superbe échange à trois avec Ian Mitchell et Ty Smith. Le joueur des Voltigeurs de Drummondville a permis au Canada d’atteindre la dizaine en battant de vitesse Sogaard en provenance de l’arrière du filet.

La meilleure occasion de marquer du Danemark est arrivée tôt au dernier tiers. Phillip Schultz s’est vu octroyer un tir de pénalité, mais DiPietro a sorti la jambière droite pour conserver son blanchissage.

Le Canada reprendra l’action jeudi soir, contre la Suisse. Le gardien Ian Scott devrait obtenir le départ, mais l’entraîneur-chef du Canada, Tim Hunter, a affirmé que DiPietro devrait voir plus d’action pendant le tournoi.

« Michael a amorcé le premier match, car nous croyons en lui, a-t-il indiqué. Tu commences ta saison avec ton gardien numéro un alors c’est ce que nous avons fait avec Michael. Ian est aussi bon, mais nous ne sommes plus dans un processus d’évaluation. »

La République tchèque et les États-Unis remportent leur premier match

David Kvasniscka a touché la cible après 52 secondes de jeu en prolongation et la République tchèque a vaincu la Suisse 2-1 en lever du rideau du championnat.

Martin Kaut avait marqué à 9 min 02 s de la deuxième période pour la République tchèque (1-0-0) pour porter le score 1-1 après 40 minutes de jeu à l’Aréna Rogers.

Nando Eggenberger avait donné à la Suisse (0-0-1) une brève avance de 1-0 lors d’une supériorité numérique, seulement 67 secondes avant la réplique de Kaut.

Dans la victoire, Lukas Dostal a stoppé 26 tirs. Son rival Luca Hollenstein en a bloqué 25.

Plus tard mercredi, dans un duel du groupe B présenté à Victoria, les États-Unis ont marqué deux buts en troisième période et ils ont défait la Slovaquie 2-1.

Mikey Anderson, aidé de Jack Hughes, a d’abord créé l’égalité à 1 min 10 s, lors d’une supériorité numérique.

Un peu plus de quatre minutes plus tard, Evan Barratt a rompu cette impasse. Barratt a terminé le match avec sept tirs au but.

Marek Korencik avait permis aux Slovaques de prendre une avance de 1-0, à 17 min 17 s de la deuxième période.

Après une première période bien partagée, avec sept tirs de chaque côté, les Américains ont largement dominé le reste de la rencontre.

Durant les deux dernières périodes, ils ont obtenu 27 tirs au but et n’en ont donné que 7.