Melbourne accueille de nouveau la Coupe du monde de golf

Le Danemark revient comme champion en titre dans le tournoi.
Photo: Paul Crock Agence France-Presse Le Danemark revient comme champion en titre dans le tournoi.

La Coupe du monde de golf semble avoir trouvé domicile dans le sud-est de Melbourne.

Pour la troisième fois de suite, l’un des plus importants événements de golf par équipes va se tenir sur un célèbre terrain de golf de la ceinture de sable de la banlieue sud-est de Melbourne.

Le tournoi composé de 28 équipes, retenues selon le classement mondial officiel du golf, se met en branle jeudi au club de golf Metropolitan, et le Danemark y revient comme champion en titre.

En 2013 au Royal Melbourne, la Coupe du monde était principalement une épreuve individuelle avec une composante par équipe, une portion individuelle similaire à celle qui serait utilisée aux Jeux olympiques de 2016 à Rio de Janeiro. Jason Day a remporté le titre individuel au Royal Melbourne et il a fait équipe avec Adam Scott pour remporter le titre par équipe pour l’Australie.

Au club Kingston Heath il y a deux ans, le format est revenu à une formule plus traditionnelle de quatre balles (meilleure balle) les premier et troisième jours et au quatuor (coup alternatif) pour les deuxième et dernière rondes de ce tournoi de 72 tours. Ce sera donc la formule quatre balles (meilleure balle) qui lancera le tournoi.

« Les parcours de la ceinture de sable en Australie sont (parmi) les meilleurs au monde et certains de mes préférés, a confié Tiger Woods à propos des parcours incluant également Huntingdale, Yarra Yarra et Victoria. J’ai de bons souvenirs d’avoir joué là-bas et j’ai hâte d’y retourner. »

Ce sera pour bientôt. Le Royal Melbourne accueillera sa troisième Coupe des présidents en 2019, lorsque Woods sera le capitaine de l’équipe américaine et Ernie Els agira comme responsable de l’équipe internationale. Els prévoit tenir une conférence de presse pendant la Coupe du monde pour annoncer quelques-uns de ses joueurs, tandis que Woods planifie une mission de reconnaissance en décembre au Royal Melbourne.

Soren Kjeldsen et Thorjorn Olesen, qui ont remporté le titre pour le Danemark par quatre coups, reviennent au club Metropolitan. Alors que Jason Day a décidé de rester aux États-Unis en raison de la naissance imminente d’un enfant et que Scott n’est pas disponible, l’Australie sera représentée par Marc Leishman et Cameron Smith.

Matt Kuchar, qui a remporté la Coupe du monde 2011 pour les États-Unis avec son partenaire Gary Woodland, fait équipe avec Kyle Stanley. Ian Poulter et Tyrrell Hatton représenteront l’Angleterre et figureront parmi les favoris. Anirban Lahiri, qui a raté les rondes du week-end à l’omnium d’Australie la semaine dernière, sera le partenaire de Gaganjeet Bhullar pour l’Inde.

Abraham Ancer, qui a remporté l’omnium d’Australie par cinq coups au club The Lakes à Sydney, sera à surveiller. Roberto Diaz sera son coéquipier pour le Mexique.