Le Rouge et Or qualifié pour le match de la Coupe Vanier

Les hommes de Glen Constantin menaient 39-0, grâce notamment à trois passes de touché de Hugo Richard (au centre).
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Les hommes de Glen Constantin menaient 39-0, grâce notamment à trois passes de touché de Hugo Richard (au centre).

Le Rouge et Or a pulvérisé les X-Men de St. Francis Xavier 63-0 à la Coupe Uteck, samedi, ce qui permet à l’Université Laval d’accéder au match de la Coupe Vanier.

Le championnat canadien aura lieu au Stade Telus à Québec, samedi prochain. Le Rouge et Or va affronter l’Université de la Saskatchewan ou l’Université Western Ontario — adversaires pour l’obtention de la Coupe Mitchell, plus tard samedi.

Les hommes de Glen Constantin menaient 39-0, grâce notamment à trois passes de touché de Hugo Richard. Ce dernier a complété le match avec 327 verges aériennes (22 en 27), dont cinq passes de touché. Il a commis une interception, ce qui ne l’a pas empêché d’être nommé le joueur du match.

« Ç’a vraiment été une bonne journée dans les trois aspects du jeu, a dit Richard. La ligne offensive a fait du beau travail. Elle a relevé le défi avec brio, surtout en deuxième demie. Maintenant il faut terminer ça en beauté. Ça va être excitant de jouer à la maison. »

« Je suis vraiment fier des gars, a dit Samuel Thomassin, l’un des membres de cette ligne à l’attaque. Nous avons beaucoup de profondeur. »

Alexis Côté a récolté 207 verges au sol, dont trois incursions en zone payante.

Les Huskies (Université de la Saskatchewan) vont se mesurer aux Mustangs (Université Western Ontario) à la Coupe Mitchell, à London.

L’an dernier, les Mustangs ont remporté la Coupe Vanier en dominant le Rouge et Or 39-17, à Hamilton.

Aussi bien les Mustangs que le Rouge et Or ont connu des saisons régulières sans revers, cette saison.

L’Université Laval mène avec neuf championnats au total, deux de plus que Western Ontario.

Samedi à Québec, les favoris de la foule ont donné le ton en marquant à leurs deux premières montées.

Lors de la première vague, Vincent Breton-Robert a donné un coup de pouce avec une réception de 25 verges, puis Richard a complété une passe de touché à Vincent Forbes-Mombleau, sur 15 verges.

Peu après, les favoris de la foule ont doublé leur coussin avec une connexion de 28 verges de Richard à Mathieu Robitaille, complètement seul.

En fin de premier quart, un touché de sûreté a ajouté deux points à l’avance des hommes de Glen Constantin.

Après deux montées sans points, le Rouge et Or a frappé à nouveau au début du deuxième quart. Forbes-Mombleau a atteint la zone payante grâce à un attrapé de 14 verges, sur un tracé où il s’est démarqué vers le centre. C’était alors 23-0 pour le clan québécois.

Gordon Whyte a donné un certain souffle aux X-Men (une interception à sa ligne de neuf), mais Zack Fitzgerald a répondu en interceptant une passe télégraphiée de Bailey Wasdal. Il a ramené le ballon jusqu’au 23 des X-Men.

Quelques jeux plus tard, Richard avait une seule verge le séparant de la zone des buts quand il a échappé la remise du centre Samuel Lefebvre. Les X-Men ont ainsi repris le ballon, mais ils ont concédé un autre touché de sûreté. 25-0 pour le Rouge et Or.

Les champions du RSEQ ont continué de faire la loi dans les airs. Forbes-Mombleau était lui aussi délaissé par la défense quand il a capté sa troisième passe de touché, sur 15 verges, 80 secondes avant la pause. Avant de retraiter au vestiaire, ils ont ajouté une passe de touché de 24 à Benoit Gagnon-Brousseau — bien seul lui aussi. Tout cela, quelques instants après qu’il a bloqué un dégagement. À mi-chemin de la rencontre, c’était 39-0.

En deuxième demie, Laval a ajouté des courses de touché de 12, neuf verges et une verge de Côté, ainsi qu’un placement de David Côté.