USports: les X-Men rendront visite au Rouge et Or pour la coupe Uteck

Le Rouge et Or domine toutes les équipes du circuit USports avec neuf titres.
Photo: Aaron Lynett La Presse canadienne Le Rouge et Or domine toutes les équipes du circuit USports avec neuf titres.

Toujours invaincu en 2018, le Rouge et Or de l’Université Laval fera figure de favori, samedi après-midi, lorsqu’il accueillera les champions de la section Atlantique, les X-Men de l’Université Saint-François-Xavier, dans le cadre de la Coupe Uteck au stade Telus.

La défense de la formation québécoise n’a jamais ralenti la cadence cette saison et n’a concédé qu’un seul point en deux matchs éliminatoires jusqu’ici.

Le Rouge et Or devra toutefois se méfier des X-Men, même s’ils sont les négligés, puisqu’ils ont remporté cinq matchs de suite et amassé en moyenne près de 250 verges au sol en deux sorties éliminatoires. De plus, ils auront à coeur de mettre un terme à la disette qui sévit dans les Maritimes ; aucun club de la section Atlantique n’a triomphé en une décennie, soit depuis l’Université Saint Mary’s (contre le Rouge et Or) en 2007.

L’historique entre les deux programmes favorise cependant les représentants du RSEQ. Le Rouge et Or a dominé les deux précédents rendez-vous, chaque fois en match interconférence dans le cadre du calendrier régulier, par 64-0 en 2015 à Québec et 51-8 en 2007 à Antigonish, en Nouvelle-Écosse.

« Nous sommes contents d’être rendus là. C’était évidemment notre objectif en début de saison, avec l’équipe à maturité que nous avons sous la main, a déclaré l’entraîneur-chef du Rouge et Or, Glen Constantin, choisi comme entraîneur de l’année du RSEQ pour une huitième fois en dix-huit saisons. Nous avons eu un parcours assez ardu. Lorsque tu fais face à une équipe top 5 au pays trois fois pendant la même saison comme les Carabins (de l’Université de Montréal), ça te prépare très bien à jouer des matchs sans lendemain comme celui de samedi. »

Le Rouge et Or est aussi conscient de la chance qu’il a. Il disputera un troisième match de suite devant ses partisans au stade Telus, un terrain toujours hostile aux formations adverses.

« Nous avons beaucoup d’étude à faire parce qu’on ne connaît pas beaucoup notre adversaire. Nous avons toutefois un gros avantage : celui de jouer la demi-finale canadienne à la maison. C’est toujours plaisant de jouer devant nos partisans », a déclaré Adam Auclair, qui a été élu joueur par excellence de la Coupe Dunsmore la semaine dernière. Le Rouge et Or avait alors vaincu les Carabins 17-1.

Dans l’autre duel à l’affiche samedi après-midi, les Huskies de l’Université de la Saskatchewan rendront visite aux Mustangs de l’Université Western pour l’obtention de la coupe Mitchell.

Les Mustangs ont battu le Rouge et Or 39-17 à la Coupe Vanier l’an dernier, et les deux équipes pourraient s’affronter de nouveau sur la plus grande scène du football universitaire canadien.

Le Rouge et Or domine toutes les équipes du circuit USports avec neuf titres. Les Mustangs sont deuxièmes avec sept.

Le match de la Coupe Vanier sera présenté le 24 novembre à Québec.