Une défaite de bon augure

Carey Price s’est dressé à plusieurs occasions contre la puissante attaque des Maple Leafs, mercredi, notamment devant l’attaquant Tyler Ennis.
Photo: Nathan Denette La Presse canadienne Carey Price s’est dressé à plusieurs occasions contre la puissante attaque des Maple Leafs, mercredi, notamment devant l’attaquant Tyler Ennis.

Pendant 60 minutes mercredi soir, Carey Price a ressemblé au vainqueur du trophée Vézina qui a dominé la LNH et gagné les trophées Hart et Ted-Lindsay en juin 2015. Malheureusement pour lui et pour ses coéquipiers du Canadien de Montréal, le match a nécessité une période de prolongation.

Price a réalisé 23 arrêts dans un revers de 3-2 contre les Maple Leafs de Toronto et a fourni un soutien défensif à une jeune formation qui affrontait des adversaires que plusieurs observateurs voient gagner la Coupe Stanley.

« Je me sentais bien dès la période d’échauffement, a déclaré Price. J’ai passé la journée entière à me préparer et je me sentais très bien. »

Il s’agissait d’un retour en forme pour le vétéran de 31 ans, après une saison 2017-2018 marquée par une blessure au bas du corps et une commotion cérébrale qui lui ont fait rater plusieurs semaines d’action.

Les ennuis de santé de Price ont fait en sorte qu’il n’a participé qu’à 46 matchs la saison dernière. Et ce fut la pire de sa carrière avec un dossier de 16-26-7, une moyenne de buts alloués de 3,11 et un taux d’arrêts de ,900.

En guise de comparaison, un an plus tôt, il avait présenté une fiche de 37-20, une moyenne de 2,23 et un taux d’arrêts de ,923. Mieux encore, en 2014-2015, il avait additionné les performances exceptionnelles au point de terminer la campagne avec un dossier de 44-16-6, une moyenne de 1,96 et un taux d’arrêts de ,933.

Il a bloqué plusieurs tirs en étirant sa jambière ou en sortant le bras alors qu’il semblait que la rondelle allait trouver le fond du filet

 

Éloges

Contre la puissante attaque torontoise mercredi, Price a repoussé plusieurs tirs à bout portant, notamment contre Patrick Marleau et Kasperi Kapanen, celui-là à la toute fin de la troisième période.

Le portier du Canadien n’a toutefois pas été en mesure de stopper Auston Matthews, auteur de deux buts, dont le filet victorieux après 61 secondes de jeu en prolongation.

Dans le cas de Matthews, ça commence à être une habitude. Lors de ses quatre derniers matchs face à Price, l’Américain de 21 ans n’a inscrit rien de moins que sept buts à l’aide de seulement 15 tirs.

Malgré une autre soirée prolifique, Matthews s’est fait élogieux après la performance de Price mercredi.

« Il a bloqué plusieurs tirs en étirant sa jambière ou en sortant le bras alors qu’il semblait que la rondelle allait trouver le fond du filet. C’est pour ça qu’il est l’un des meilleurs gardiens », a fait remarquer Matthews.

L’entraîneur-chef Claude Julien a aussi salué le travail de Price.

« Je pense que tout le monde a vu tous les arrêts importants qu’il a réalisés. Il a été vraiment très bon pour nous ce soir [mercredi] », a analysé Julien.

De son côté, Price a choisi de rendre hommage à ses coéquipiers, qui ont réussi à limiter les Maple Leafs à seulement 26 tirs. Le Canadien a été particulièrement étincelant pendant le troisième vingt, qu’il a dominé 15-7.

« Nous avons utilisé notre vitesse, surtout en échec avant, pour réduire leur temps de réaction et leur espace de manoeuvre. Notre jeu de soutien a été excellent partout sur la patinoire. Le synchronisme est un élément important de la vitesse. À mon avis, nous avons très bien travaillé en groupe », a souligné le gardien du Tricolore.

Jeu d’ensemble

Le jeu d’ensemble du Canadien a également impressionné le clan adverse. « Je dirais qu’ils ont travaillé plus fort que nous, a observé Matthews. Il y a beaucoup à apprendre [de ce match]. »

Le constat était le même derrière le banc des Maple Leafs. « Le Canadien a joué avec beaucoup d’effort et une excellente structure. Nous avons gagné, mais nous allons devoir travailler beaucoup plus fort et jouer beaucoup mieux », a analysé l’entraîneur-chef Mike Babcock.

Les joueurs du Canadien ont eu congé d’entraînement jeudi alors qu’ils ont pris la direction de Pittsburgh, où ils affronteront les Penguins samedi soir.

Le premier match de la formation montréalaise au Centre Bell aura lieu le jeudi 11 octobre face aux Kings de Los Angeles.