Nadal déclare forfait aux Internationaux des États-Unis

<p>Rafael Nadal tirait de l’arrière 7-6 (3) et 6-2 avant de déclarer forfait.</p>
Photo: Adam Hunger Associated Press

Rafael Nadal tirait de l’arrière 7-6 (3) et 6-2 avant de déclarer forfait.

Coup de théâtre non sur Broadway, mais dans le Queen’s. Ennuyé au genou droit, Rafael Nadal a abandonné après deux sets, en demi-finale, et la place en finale à Flushing Meadows va donc à Juan Martín del Potro.

L’Argentin menait 7-6 (3) et 6-2 face à l’Espagnol. Lors des deux heures de jeu, del Potro a mené 4-2 pour les bris et 29-26 pour les coups gagnants. Il y a eu 19 fautes directes de chaque côté.

Nadal a reçu des traitements après le septième jeu du premier set, puis après le troisième jeu en deuxième manche (un massage, du ruban thérapeutique). À la fin du deuxième set, il arrivait à peine à se déplacer. « Ce n’était plus un match de tennis, a dit Nadal. Je déteste me retirer, mais je ne pouvais plus continuer. »

Nadal, qui était le favori, a une feuille de route marquée de tendinites aux genoux. Il a ressenti de l’inconfort au genou droit dès le début de la première manche.

Del Potro aura la chance de rééditer son triomphe de 2009 à New York, où il a remporté son seul titre majeur. « C’est sûr que ce n’est pas comme ça que vous souhaitez gagner, a confié del Potro, qui a obtenu 22 titres au cours de sa carrière. Je n’aime pas le voir souffrir, alors le voir comme ça [vendredi], ça me rend triste. »

En 2009, alors âgé de seulement 20 ans, del Potro a vaincu Nadal en demi-finale, puis Roger Federer en match ultime. Le droitier était une vedette montante avant d’être ralenti par quatre opérations aux poignets, dont une au poignet droit. En février 2016, il était 1045e à l’ATP.

Dimanche, celui qui est maintenant troisième au classement aura comme rival Novak Djokovic ou Kei Nishikori, qui s’affrontaient aussi vendredi soir.

« C’est très spécial pour moi de disputer une autre finale en Grand Chelem, a dit del Potro. Je ne m’y attendais pas. »

En finale contre la vedette serbe

En soirée, l’ex-numéro 1 mondial Novak Djokovic a rejoint le numéro 3 Juan Martin Del Potro en finale du tournoi en écartant le Japonais Kei Nishikori (19e) en trois sets (6-3, 6-4, 6-2).

Le Serbe de 31 ans, sacré il y a moins de deux mois à Wimbledon, tentera de remporter son quatorzième trophée en Grand Chelem dimanche, son troisième à Flushing Meadows, après 2011 et 2015.