Les Sénateurs ont les atouts pour en surprendre plusieurs, croit Duchene

<p>Au cours de l’été, Duchene a parlé avec Pierre Dorion, le directeur général des Sénateurs, et il espère bien obtenir une nouvelle offre de contrat.</p>
 
Photo: Claus Andersen / Getty Images / AFP

Au cours de l’été, Duchene a parlé avec Pierre Dorion, le directeur général des Sénateurs, et il espère bien obtenir une nouvelle offre de contrat.

 

Matt Duchene croit que les Sénateurs d’Ottawa pourraient surprendre quelques personnes cette saison.

Duchene, qui a pris part à entraînement informel avec plusieurs coéquipiers, lundi, voit de nombreuses raisons d’être optimiste à l’approche d’une nouvelle campagne.

« Je pense que les gens nous sous-estiment pour la vitesse et le talent, estime le centre de Haliburton, en Ontario. Je pense qu’une partie de ce talent va venir de nos jeunes et je pense que nous allons avoir du chien. J’ai joué dans des clubs où vous avez une année difficile l’année précédente et la suivante, les gars sont affamés. Je perçois ça, en ce moment. Nous sommes bien meilleurs que ce que nous avons montré. Nous pouvons en surprendre plusieurs. »

Les Sénateurs ont terminé avant-derniers de la LNH la saison dernière, après avoir atteint le septième match de la finale de l’Est en 2017. Ils ont aussi eu plus que leur part de mauvaise presse.

Le propriétaire, Eugene Melnyk, a été critiqué pour avoir dit que l’équipe pourrait déménager si l’assistance n’augmentait pas. Il y a eu des conjectures sur l’avenir du capitaine Erik Karlsson, et sa femme a déposé une ordonnance de protection contre la fiancée d’un ancien coéquipier, Mike Hoffman, qui aurait fait de la cyberintimidation.

De plus, le directeur général adjoint Randy Lee a démissionné cet été, après avoir été accusé de harcèlement à Buffalo.

Duchene pense toutefois que ce n’est pas ce genre d’histoires qui a pesé lourd dans la balance, pour ce qui est du rendement sur la glace.

« Probablement pas autant que vous le pensez, mentionne Duchene, acquis dans un échange à trois équipes, en octobre dernier. L’année dernière nous a échappé pour de nombreuses raisons et cette saison, nous cherchons à corriger tout ça.

« C’est sûr qu’il faut en tirer des leçons, mais c’est du passé. Nous allons probablement avoir une équipe un peu plus jeune et ça va apporter de l’exubérance. Ça va être plaisant. »

Duchene entame par ailleurs la dernière année de son contrat.

« Je pense seulement à connaître un bon début de saison, a déclaré Duchene, auteur de 27 buts et 59 points la saison dernière. Je n’y ai pas vraiment pensé, je suis juste content d’être de retour avec les gars. Nous avons un très bon groupe et je pense que nous pouvons bien commencer la saison.

« Beaucoup de gens ne nous voient pas trop dans la course, mais je pense que nous avons beaucoup de talent. Nous avons beaucoup de gars qui sont prêts à travailler ensemble et à s’amuser. »

Au cours de l’été, Duchene a parlé avec Pierre Dorion, le directeur général des Sénateurs, et il espère bien obtenir une nouvelle offre de contrat.

« J’en serais ravi. J’ai grandi à trois heures d’ici. Ce serait génial si ça se concrétisait », a dit Duchene, 27 ans.

Ce sera le premier camp d’entraînement de Duchene avec Ottawa, après avoir passé les huit dernières saisons avec l’Avalanche du Colorado.

« C’est bizarre, a confié Duchene. J’étais à Denver tout récemment. Nous faisons un camp à Vail chaque automne, et j’étais là-bas la semaine dernière. Nous avons toujours notre maison là-bas, ma femme est de là-bas. Alors, c’est étrange, mais d’une bonne façon. C’est stimulant, c’est une autre nouvelle expérience. »