L’Impact se paie les Red Bulls

Rod Fanni, à droite, célèbre avec son coéquipier Saphir Taider (8) après avoir marqué contre les Red Bulls de New York lors de la première mi-temps.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Rod Fanni, à droite, célèbre avec son coéquipier Saphir Taider (8) après avoir marqué contre les Red Bulls de New York lors de la première mi-temps.

L’Impact voulait retrouver ses bonnes habitudes et il l’a fait en grand, alors que la formation montréalaise a vaincu les Red Bulls de New York, premiers dans la MLS, par le score de 3-0, samedi.

Les Français Rod Fanni et Bacary Sagna ont touché la cible sur des coups de pied arrêtés pour leur premier but respectif en MLS, tandis qu’Ignacio Piatti a aussi fait bouger les cordages pour l’Impact (11-14-3), qui a inscrit seulement une deuxième victoire à ses sept dernières sorties (2-2-3).

L’Impact est toujours sixième dans l’Est, le dernier rang donnant accès aux éliminatoires.

Les Red Bulls (17-7-4) ont pour leur part vu leur séquence de six matchs sans défaite (4-0-2) prendre fin.

Optant pour du jeu hermétique et la contre-attaque en première demie, le Bleu-blanc-noir menait 2-0 à la mi-temps malgré un désavantage de 40-60 au niveau du pourcentage de possession.

Fanni a fait mouche à la 30e minute sur un corner de Saphir Taïder, puis Sagna a creusé l’écart à la 38e minute sur un coup franc de Daniel Lovitz ramené dans sa direction par Jukka Raitala.

Alejandro Silva a obtenu trois belles occasions de creuser l’écart en deuxième demie, tandis que Piatti a vu un but être annulé par l’arbitre-vidéo puisqu’il y avait hors-jeu sur la séquence. Piatti s’est finalement repris dans les arrêts de jeu, permettant aux 18 458 spectateurs de commencer à célébrer.

À l’autre bout du terrain, Evan Bush a été efficace sans avoir à être spectaculaire et il a stoppé deux frappes pour inscrire un huitième blanchissage cette saison — son premier en MLS depuis le 14 juillet, face aux Earthquakes de San Jose.

Le défenseur central de l’Impact Rudy Camacho, blessé à une jambe à l’entraînement cette semaine, a raté la rencontre et Raitala a obtenu le départ à sa place. Pour sa part, l’attaquant Quincy Amarikwa a effectué un premier départ avec le Bleu-blanc-noir depuis son acquisition des Earthquakes le 8 août dernier.

Les Red Bulls disputaient un troisième match en sept jours et avaient effectué sept changements par rapport au XI de départ qui avait défait le Dynamo de Houston 1-0 en milieu de semaine.

L’Impact sera de retour en action le 15 septembre prochain, quand il rendra visite à l’Union de Philadelphie.