Shapovalov s’incline devant Anderson à New York

La joute de cinq manches s'est étirée sur trois heures et quarante-deux minutes.
Photo: Agence France-Presse La joute de cinq manches s'est étirée sur trois heures et quarante-deux minutes.

Le parcours de Denis Shapovalov a pris fin au troisième tour aux Internationaux des États-Unis alors que la sensation canadienne a perdu 4-6, 6-3, 6-4, 4-6, 6-4 face au Sud-Africain Kevin Anderson, vendredi.

Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario, s’était rendu au quatrième tour à New York l’an dernier, battant notamment le Français Jo-Wilfried Tsonga en cours de route. Pour sa part, Anderson avait atteint la finale avant de baisser pavillon face à Rafael Nadal.

Anderson, cinquième tête de série, a eu besoin de trois heures et quarante-deux minutes pour venir à bout du tennisman âgé de 19 ans.

Shapovalov a été victime d’un bris de service tôt dans la manche ultime, lançant sa raquette pour évacuer de la frustration après avoir vu sa volée atteindre le filet. Il a sauvé quatre balles de match avant de rendre les armes.

Nadal atteint le quatrième tour

Milos Raonic, de Thornhill en Ontario, avait rendez-vous avec le Suisse Stanislas Wawrinka plus tard vendredi.

La championne en titre des Internationaux des États-Unis, Sloane Stephens, a gagné les trois derniers jeux après une brève interruption pour fermer le toit du stade Arthur-Ashe en raison d’une averse et elle a défait la Bélarusse Victoria Azarenka 6-3, 6-4, vendredi, pour accéder au quatrième tour.

De son côté, le champion en titre Rafael Nadal a eu besoin de plus de quatre heures pour venir à bout du Russe Karen Khachanov 5-7, 7-5, 7-6 (7), 7-6 (3).

Stephens avait échappé une avance de 3-1 et accusait un retard de 4-3 en deuxième manche quand des gouttes de pluie ont commencé à tomber et que la décision a été prise de fermer le toit.

Le jeu s’est poursuivi sur les autres terrains sans interruption, notamment au stade Louis-Armstrong, qui a été rénové pour ajouter un toit rétractable.

Quand le jeu a repris, Stephens a malmené sa rivale et l’a achevée avec un coup gagnant en croisé.

En ronde des 16, Stephens sera opposée à la Belge et 15e tête de série Elise Mertens. Cette dernière a vaincu la Tchèque Barbora Strycova 6-3, 7-6 (4).

Mertens n’avait jamais gagné un seul match aux Internationaux des États-Unis avant cette semaine.

De son côté, Nadal a été poussé dans les câbles à maintes reprises par Khachanov, mais a chaque fois trouvé le moyen de s’en sortir.

Nadal s’est retrouvé à deux points d’un retard de deux manches à zéro, à deux points d’échapper la troisième manche et à un point de perdre la quatrième manche. Le no 1 mondial a malgré tout obtenu son billet pour le quatrième tour.

L’Espagnol vise un quatrième titre des Internationaux des États-Unis et un 18e championnat du Grand Chelem.

La séance en soirée a été couronnée par le 30e duel de l’histoire de la WTA entre les soeurs Serena et Venus Williams. Il s’agit du match le plus hâtif entre les soeurs Williams dans un tournoi du Grand Chelem depuis que Venus a vaincu Serena au deuxième tour des Internationaux d’Australie en 1998, à leur premier duel chez les professionnelles.