Fin de parcours pour Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard a commis 32 fautes directes jeudi.
Photo: Seth Wenig Associated Press Eugenie Bouchard a commis 32 fautes directes jeudi.

Le parcours de la Montréalaise Eugenie Bouchard aux Internationaux de tennis des États-Unis s’est terminéau deuxième tour, alors qu’elle a été éliminée par la joueuse tchèque Marketa Vondrousova.

La 103e raquette mondiale a inscrit une victoire en deux manches de 6-4, 6-3. Et Bouchard n’a pas mâché ses mots quand est venu le temps d’expliquer sa performance.

« Sur le court, je ne me sentais pas moi-même, a-t-elle d’abord lancé. C’est très décevant, surtout en tenant compte de la façon dont je me suis sentie lors de mes derniers matchs. J’ai vraiment très mal joué. »

« Je pense que je pourrai retirer beaucoup d’éléments positifs des deux dernières semaines. Même si je suis extrêmement déçue de la façon dont ça s’est passé [jeudi], je joue des matchs et c’est ce dont j’ai besoin. »

Le service de la Québécoise, classée 137e au monde, lui a fait défaut dans ce duel, alors qu’elle a été incapable de placer plus de 50 pour cent de ses premières balles en jeu. Vondrousova a d’ailleurs inscrit six balles de bris en 15 occasions, contre seulement trois pour son adversaire.

« J’ai manqué beaucoup de premiers services. Cet aspect doit fonctionner pour connaître du succès. »

Vondrousova a aussi inscrit trois as, contre aucun pour Bouchard.

La Tchèque a eu le dessus sur les coups gagnants, 15 contre 14, en plus de commettre moins de fautes directes que Bouchard, soit 25 contre 32.

« Les gauchères sont toujours difficiles à affronter, a ajouté Bouchard au sujet de son adversaire.

« La rotation de la balle est différente et on ne voit pas ça souvent. Elle retournait beaucoup de balles, elle mettait de la pression. En même temps, il y a au moins 10 choses que j’aurais pu mieux faire, alors c’est davantage moi, le problème. »