La FIFA sévit contre la diffamation

Photo: Michael Buholzer Archives Agence France-Presse

Justifiant une refonte de son code d’éthique, la FIFA a affirmé mardi que les personnes qui « ternissent la réputation des autres » doivent être bannies du football. Bien que le code ne fournisse pas de définition précise de la diffamation, la FIFA a fourni un contexte supplémentaire en affirmant qu’il s’agissait « de communiquer de fausses informations qui portent atteinte à la réputation d’un individu ou d’un groupe ». La commission d’éthique déterminerait ce qui constitue de « fausses informations ». Selon la FIFA, la nouvelle infraction de diffamation « existe dans la plupart des systèmes juridiques ». « Le football n’est pas à l’abri de comportements qui visent à ternir la réputation des autres.