Raonic défait Novak et accède au 4e tour à Wimbledon

Le Canadien Milos Raonic
Photo: Tim Ireland Associated Press Le Canadien Milos Raonic

Une bonne nuit de sommeil a permis à Milos Raonic de se calmer et d’atteindre les huitièmes de finale à Wimbledon.

Raonic a remporté sept des neuf jeux samedi dans la deuxième partie de son match de troisième tour qui avait été interrompu la veille en raison de la noirceur, en route vers une victoire de 7-6 (5), 4-6, 7-5, 6-2 contre l’Autrichien Dennis Novak.

« J’ai sauté sur le terrain dans un autre état d’esprit, a dit Raonic. J’étais extrêmement frustré hier, et je savais que je devais sauter sur le terrain dans un autre état d’esprit, avec une approche différente, afin d’augmenter mes chances de l’emporter. »

Le jeu avait été stoppé alors que Novak, 171e joueur mondial, était au service en déficit 6-5 au troisième set. Le Canadien a repris là où il avait laissé la veille, et brisé son adversaire pour s’adjuger le set.

Lundi, Raonic aura rendez-vous avec l’Américain Mackenzie McDonald, et le vainqueur obtiendra une place en quarts de finale. Le qualifié a pris la mesure du Lituanien Ricardas Berankis, du Chilien Nicolas Jarry et de l’Argentin Guido Pella en route vers les huitièmes de finale.

« Je le connais un peu ; je me suis déjà entraîné avec lui. Il joue bien jusqu’ici cette saison, a souligné Raonic. Il a signé de belles victoires lors de ses trois premiers matchs ici. Ce sera difficile. Vous savez, je vais obtenir des opportunités (de le battre). Il aime jouer de manière agressive, avancer dans la balle.

« J’aurai des opportunités, mais je devrai maintenir la pression et essayer de dicter le rythme des échanges comme ce fut le cas aujourd’hui, contrairement à hier, ça c’est certain », a-t-il conclu.

L’Ontarien, originaire de Thornhill, fut finaliste au All England Club en 2016, après s’être incliné en finale devant l’Écossais Andy Murray. Raonic avait aussi plié l’échine en quarts de finale l’an dernier devant l’éventuel champion, Roger Federer.