Quoi surveiller à la Coupe du monde aujourd’hui?

  • Laissez-passer pour la France ?

    Laissez-passer pour la France ?

    Advenant une victoire du Danemark aux dépens de l’Australie en début de journée, la France pourrait réserver sa place pour les huitièmes de finale dès jeudi en l’emportant face au Pérou, qui sera en quête de son premier but du tournoi. Les Bleus n’ont pas été particulièrement convaincants face aux Australiens samedi et le sélectionneur français, Didier Deschamps, l’a reconnu mercredi en entrevue à L’Équipe : « Le constat est qu’on a eu des manques, des difficultés dans notre animation offensive, a-t-il déclaré. On doit faire en sorte que ce soit mieux demain. »

    France-Pérou (11 h). 
    Autres matchs : Danemark-Australie (8 h), Argentine-Croatie (14 h)

  • L’expérience croate à l’avant

    L’expérience croate à l’avant

    Puisque l’Argentin Lionel Messi se passe de présentation, nous vous proposons plutôt de garder à l’œil l’un de ses adversaires de jeudi, le Croate Mario Mandzukic. L’attaquant de 32 ans, qui évolue avec la Juventus de Turin, a marqué 30 buts au cours de sa carrière en portant les couleurs de son pays, un sommet parmi les 23 joueurs de la sélection 2018 de la Croatie. Il ne rajeunit pas, mais son expérience pourrait être fort utile, tout comme celle d’un autre trentenaire prolifique, son coéquipier et capitaine Luka Modric (Real Madrid).

  • Jeune père de retour

    Jeune père de retour

    Les Danois salueront jeudi le retour de leur coéquipier Jonas Knudsen, à qui ils ont récemment offert un généreux cadeau. La femme du joueur de 25 ans a donné naissance à une petite fille quelques jours avant le match Danemark-Pérou, disputé samedi, et ses coéquipiers se sont aussitôt cotisés pour lui offrir un vol aller-retour en jet privé, afin qu’il puisse voir son nouveau-né. Il n’a pas pris part à la première rencontre de son équipe et il n’est pas garanti qu’il sera de la deuxième, mais gageons qu’il aura malgré tout le cœur léger.