Denis Shapovalov éliminé au tournoi de Stuttgart

Maintenant 35e au classement mondial et 7e tête de série, Raonic croisera le fer avec le Hongrois Marton Fucsovics.
Photo: Michael Reaves / Getty Images / Agence France-Presse Maintenant 35e au classement mondial et 7e tête de série, Raonic croisera le fer avec le Hongrois Marton Fucsovics.

Le Canadien Denis Shapovalov a subi l’élimination dès son premier match du tournoi de Stuttgart sur gazon mercredi pendant que son compatriote Milos Raonic a connu plus de succès.

Sixième tête de série et 23e joueur mondial, Shapovalov a été la victime d’une imposante surprise en s’inclinant en trois manches de 6-7 (6), 6-2, 3-6 contre l’Indien Prajnesh Gunneswaran, détenteur du 169e rang au classement de l’ATP et issu des qualifications.

Shapovalov a réalisé huit as, le double de son rival, mais a aussi commis cinq doubles fautes contre une seule pour Gunneswaran.

Le jeune Canadien n’a réussi que 53 % de ses premières balles de service, un taux d’efficacité de beaucoup inférieur à celui de Gunneswaran, qui s’est élevé à 71 %.

Shapovalov a réalisé cinq bris en dix tentatives, mais a perdu son service quatre fois en huit occasions.

Et comme si ce n’était pas suffisant, Shapovalov et le Français Hugo Nys ont subi un revers en double. Max Mirnyi, de la Biélorussie, et l’Autrichien Philipp Oswald, classés troisièmes têtes de série, l’ont emporté 7-5, 6-3.

Quant à Raonic, de retour sur les courts après une blessure à un genou qui l’a tenu à l’écart des Internationaux de tennis de France, il a vaincu Mirza Basic, originaire de la Bosnie-Herzégovine, 7-6 (8), 6-2.

L’Ontarien de 27 ans s’est montré efficace au service avec une récolte de 15 as et un taux de points gagnés en premières balles de 97 %. Il n’a fait face à aucune balle de bris et en a converti deux en huit chances.

Maintenant 35e au classement mondial et 7e tête de série, Raonic croisera le fer avec le Hongrois Marton Fucsovics, qui a vaincu le qualifié américain Denis Kudla 6-3, 6-4.

Retour ardu… mais réussi

La journée de mercredi a par ailleurs marqué l’entrée en scène du Suisse Roger Federer.

Le numéro 2 mondial et première tête de série ne l’a pas eu facile face au favori local Mischa Zverev, comblant un déficit pour finalement l’emporter 3-6, 6-4, 6-2, dans un duel pour une place en quarts de finale.

Il y a un an, au même tournoi, Federer s’était incliné dès son premier match, contre Tommy Haas, un autre Allemand.

Federer a converti quatre de ses dix balles de bris et mis fin à une séquence de deux défaites pour ainsi amorcer sa saison sur l’herbe avec une victoire.

Zverev n’avait jamais gagné une manche en cinq sorties contre Federer, mais il est parvenu à remporter le set initial avant de voir Federer relever son jeu pour enregistrer deux bris en deuxième manche.

En quarts de finale, Federer affrontera le vainqueur du duel entre Gunneswaran et l’Argentin Guido Pella.

Federer n’avait pas joué depuis le mois de mars, alors qu’il avait subi des défaites successives contre Thanasi Kokkinakis, à Miami, et contre Juan Martin del Potro, en finale du tournoi d’Indian Wells.

Pour une deuxième année d’affilée, il a fait l’impasse totale sur la saison sur terre battue.