Nik Lewis, libéré par les Alouettes, annonce sa retraite

Nik Lewis a été libéré à sa demande par les Alouettes de Montréal.
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Nik Lewis a été libéré à sa demande par les Alouettes de Montréal.

Le demi-inséré Nik Lewis a été libéré à sa demande par les Alouettes de Montréal et il a ensuite décidé d'accrocher ses crampons.

L'équipe en a fait l'annonce par voie de communiqué, jeudi. Le vétéran âgé de 35 ans avait d'ailleurs révélé vers la fin de la dernière campagne qu'il ne serait pas de retour pour une 15e saison dans la LCF.

« Ça fait quelques mois que je sais que je ne jouerai plus, a-t-il expliqué dans une vidéo diffusée jeudi sur YouTube. Je n'ai plus la volonté de jouer. J'aimerais remercier les Alouettes de Montréal. Ç'a été merveilleux. Beaucoup de mes coéquipiers, et des gens là-bas, m'ont aidé à devenir une meilleure personne. »

Lewis avait indiqué en octobre dernier que sa carrière dans la LCF se terminerait après 14 saisons, et il a fait ses adieux en publiant un gazouillis une heure après une défaite de 37-12 des Alouettes contre les Roughriders de la Saskatchewan.

Le demi-inséré de cinq pieds 10 pouces et 240 livres a disputé 11 saisons avec les Stampeders de Calgary avant de prendre la direction de Montréal pour les trois suivantes. Il a effectué ses débuts en juin 2004. Lewis a remporté la coupe Grey en 2008 et en 2014. Il a été nommé cinq fois sur l'équipe d'étoiles de la section Ouest (2006, 2007, 2010, 2011 et 2012), une fois sur celle de la section est (2016) et trois fois sur celle de la LCF (2010, 2011 et 2012).

« Nik s'est avéré un joueur incroyable et un modèle de constance tout au long de sa carrière. Au nom des Alouettes, je le remercie pour tous les précieux services qu'il nous a rendus, a affirmé le directeur général des Alouettes, Kavis Reed. Il a été un bon mentor auprès de nos jeunes joueurs et sa bonne humeur autour de notre vestiaire nous manquera. Il peut être très fier de la carrière qu'il a connue et de tout ce qu'il a accompli. »

Originaire de Jacksboro, au Texas, Lewis est le meneur de l'histoire de la LCF au chapitre des réceptions en carrière avec un total de 1051. Il a dépassé Geroy Simon le 24 août 2017, contre les Blue Bombers de Winnipeg. Il a amassé 13 778 verges par la voie des airs, le plaçant au cinquième rang de l'histoire du circuit canadien. Lewis a également réussi 10 saisons de plus de 1000 verges.