Les Jets de Winnipeg pourraient éliminer le Wild du Minnesota vendredi

Mark Scheifele a profité d’une échappée pour déjouer le gardien du Wild, Mikael Granlund, en troisième période mardi soir.
Photo: Carlos Gonzalez Associated Press Mark Scheifele a profité d’une échappée pour déjouer le gardien du Wild, Mikael Granlund, en troisième période mardi soir.

Winnipeg — Le moment n’est pas venu pour les Jets de Winnipeg de changer le plan de match.

L’entraîneur-chef Paul Maurice lancera ce message à ses joueurs au cours de leur préparation pour le cinquième match de leur série de premier tour de l’association de l’Ouest face au Wild du Minnesota, vendredi.

Les Jets mènent la série 3-1 et auront donc l’occasion d’éliminer le Wild.

« Je crois que lorsqu’une équipe fait face à l’élimination, elle joue parfois avec une certaine liberté que l’on ne voit pas dans une situation normale, a dit Maurice mercredi, alors qu’il avait donné congé d’entraînement à sa troupe. Nous devons en être conscients. Mais au niveau hockey, l’important est de ne pas changer notre style. Nous devons garder la même approche. »

Il y aura toutefois une différence dans la formation des Jets, puisque le défenseur Josh Morrissey a été suspendu pour une rencontre pour un double-échec au cou de l’attaquant du Wild Eric Staal, mardi.

Morrissey évoluait sur le premier duo défensif des Jets aux côtés de Jacob Trouba.

« Nous allons peut-être devoir demander à un joueur de passer du côté gauche au côté droit, mais nous ne nous apitoyons pas sur notre sort quand il y a un blessé, avait dit Morrissey après la rencontre. Nous voyons la situation de la même manière que lorsqu’un joueur est blessé.

« Nous avons déjà dû gérer des situations semblables. »

Les Jets ont déjà perdu les services du vétéran défenseur Tyler Myers, blessé au bas du corps lors du troisième match, et Maurice n’avait pas de mise à jour à faire en prévision de la rencontre de vendredi. La recrue Tucker Poolman avait pris la relève mardi.

Les Jets sont aussi déjà privés des vétérans défenseurs Tobias Enstrom et Dmitry Kulikov. Enstrom est sur la touche depuis le 23 mars en raison d’une blessure au bas du corps et Kulikov se remet tranquillement d’un problème au dos depuis le 8 mars.

À voir en vidéo