Commonwealth: l’argent pour Gagné et Imbeau-Dulac en plongeon synchronisé

Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac ont décroché l’argent lors de l’épreuve synchronisée au tremplin de trois mètres, vendredi.
Photo: François-Xavier Marit Agence France-Presse Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac ont décroché l’argent lors de l’épreuve synchronisée au tremplin de trois mètres, vendredi.

Gold Coast — Philippe Gagné et François Imbeau-Dulac ont remporté la quatrième médaille canadienne en plongeon aux Jeux du Commonwealth en décrochant l’argent lors de l’épreuve synchronisée au tremplin de trois mètres, vendredi.

La délégation canadienne a ajouté 13 médailles à sa récolte vendredi — deux d’or, quatre d’argent et sept de bronze. Le Canada a accumulé 74 médailles après les neuf premiers jours des jeux, le troisième plus haut total derrière l’Australie (168) et l’Angleterre (99).

Gagné, de Montréal, et Imbeau-Dulac, de Vanier, ont obtenu 415,23 points pour leurs six sauts en finale. Ils ont été devancés par les Anglais Jack Laugher et Chris Mears (436,17). Les Australiens Domonic Bedggood et Matthew Carter ont complété le podium avec un score de 408,12.

« C’est sûr que les degrés de difficulté vont devoir augmenter pour aller sur la première marche du podium, car il y a des plongeurs comme les Anglais qui font le quatre et demi avant et le deux et demi avant avec trois vrilles. Ce sont des plongeons que je pratique en ce moment, le quatre et demi avant surtout », a expliqué Gagné, qui avait aussi gagné l’argent à l’épreuve individuelle au tremplin de trois mètres, jeudi.

« En synchro, ce serait de bâtir le deux et demi avant avec trois vrilles que François fait déjà très bien, alors c’est à mon tour de le bâtir », a-t-il poursuivi.

Les médailles d’or canadiennes du jour ont été remportées par la gymnaste rythmique Sophie Crane lors de l’épreuve avec massue et Alysha Newman au saut à la perche.

Crane, de Toronto, a obtenu une note de 13,950 pour sa performance. Elle a été accompagnée sur le podium par la Malaisienne Sie Yan Koi (13,850) et la Chypriote Diamanto Evripidou (13,550).

Newman, de London, Ont., a établi un record canadien avec un saut de 4,75 mètres pour s’imposer au saut à la perche devant la Néo-Zélandaise Eliza McCartney (4,70 m) et l’Australienne Nina Kennedy (4,60 m).

Sabrina Aubin-Boucher, Tammara Thibeault, Harley-David O’Reilly et Eric Basran ont tous les quatre récolté le bronze en boxe.

Les quatre boxeurs québécois ont été défaits en demi-finales dans leur catégorie respective pour ainsi grimper sur la troisième marche du podium.

Aubin-Boucher, de Saint-Jean-sur-Richelieu, a perdu 4-1 en demi-finale face à l’Australienne Skye Nicolson dans la catégorie des 57 kg. Plus tôt cette semaine, la boxeuse âgée de 33 ans avait remporté son combat de quart de finale par décision partagée 3-2 contre l’Écossaise Vikki Glover.

« J’étais préparée pour ce combat, mais je n’ai pas réussi à contre-attaquer et à la déranger autant que je le voulais. Elle a bien fait et c’est une très bonne boxeuse. J’ai perdu, mais je vais juste travailler encore plus fort », a commenté Aubin-Boucher.

Thibeault, de Shawinigan, a quant à elle été vaincue en demi-finales par la Galloise Lauren Price, médaillée de bronze aux Jeux de Glasgow en 2014, par la marque de 5-0.

« Ça aurait pu mieux aller, mais ce sont mes premiers Jeux majeurs. J’aurais aimé gagner ce combat, mais au bout du compte, j’ai eu du plaisir et je vais retourner au gym et travailler encore plus fort », a fait savoir Thibeault.

Du côté des hommes, Basran (56 kg), qui est originaire de Vancouver, a subi la défaite face à Kurt Walker, de l’Irlande du Nord. Le combat s’est soldé par décision partagée des juges 3-2.

« C’était un combat très serré et ça aurait pu aller d’un côté comme de l’autre. Je me sentais un peu fatigué durant le combat sans savoir pourquoi. Peut-être est-ce un manque de repos. Je pense que j’aurais pu pousser plus et être un peu plus agressif, mais c’était une bonne expérience », a expliqué le Québécois d’adoption.

Chez les 81 kg, O’Reilly, de Gatineau, a lui aussi perdu sa demi-finale. Il s’est incliné 4-1 contre le Samoan Ato Plodzicki-Faoagali.

De son côté, Thomas Blumenfeld, de Magog, est sorti vainqueur de son combat de demi-finale face au Ghanéen Jessie Lartey par la marque de 5-0 et accède donc à la grande finale dans la catégorie des 64 kg. Il se mesurera au Namibien Jonas Jonas en finale samedi.

Ryan Bester, de Hanover, Ont., a décroché l’argent à l’épreuve individuelle en boulingrin. Il s’est incliné 21-14 en finale contre l’Australien Aaron Wilson.

Le Canadien d’origine somalienne Mohammed Ahmed a aussi remporté l’argent du côté de la course de 10 000 m. Il a franchi la distance en 27 minutes et 20,56 secondes et a tout juste été battu par l’Ougandais Joshua Kiprui Cheptegei (27 : 19,62). Le Kényan Rodgers Kwemoi a terminé troisième en 27 minutes et 28,66 secondes.

Danielle Lappage, d’Innisfail, Alb., a obtenu l’argent en lutte chez les 68 kg. Elle a baissé pavillon en finale devant la Nigériane Blessing Oborududu.

Deux médailles de bronze canadiennes ont aussi été gagnées du côté de la lutte. Elles sont allées à Emily Schaefer, de Sarnia, Ont., chez les 57 kg et Jordan Steen, d’Ottawa, chez les 97 kg.

Finalement, Brittany Crew, de Mississauga, Ont., a décroché le bronze au lancer du poids avec un lancer de 18,32 m. La Jamaïcaine Danniel Thomas-Dodd a triomphé avec un lancer de 19,36 m. La Néo-Zélandaise Dame Valerie Adams a obtenu l’argent avec un lancer de 18,70 m.

Par ailleurs, la double championne olympique Caster Semenya, de l’Afrique du Sud, a réussi un doublé vendredi en s’imposant sur 800 m et 1500 m.

Semenya, qui avait remporté le 800 m aux Jeux olympiques de 2012 et 2016, a franchi la distance en 56,68 secondes et a devancé la Kényane Margaret Nyairera Wambui par près de 1,5 seconde. La Jamaïcaine Natoya Goule a complété le podium.