Selon Brendan Gallagher, le Canadien n’a pas été assez bon dès le départ

Gallagher a déclaré que des éléments hors du contrôle de l’équipe avaient eu une influence sur le rendement général du Canadien.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Gallagher a déclaré que des éléments hors du contrôle de l’équipe avaient eu une influence sur le rendement général du Canadien.

Brossard — Sans identifier un facteur plus qu’un autre pour expliquer une autre fin de saison hâtive du Canadien de Montréal, Brendan Gallagher y est allé d’un constat clair et sans équivoque : l’équipe n’a pas été assez bonne et ce, dès le départ.

L’un des premiers joueurs du Tricolore à défiler dans le vestiaire du Complexe sportif Bell en cette journée de bilan, Gallagher a reconnu qu’il avait des attentes élevées au retour de l’élimination aux mains des Rangers de New York, au printemps de 2017, et a admis que le dénouement de la saison était décevant.

Sans parler spécifiquement des blessures, Gallagher a déclaré que des éléments hors du contrôle de l’équipe avaient eu une influence sur le rendement général du Canadien. Toutefois, il n’a pas hésité à reconnaître que les joueurs avaient une grande part de la responsabilité à assumer.

Gallagher s’est dit frustré de voir que d’une journée à l’autre pendant la saison, lui et ses coéquipiers pensaient avoir trouvé la solution à leurs problèmes avant de finalement réaliser que ce n’était pas le cas.