Tournoi des maîtres: Patrick Reed trouve une recette gagnante

Patrick Reed a remis une carte de 66 (moins -6) lors de la deuxième ronde du Tournoi des maîtres, vendredi.
Photo: Charlie Riedel Associated press Patrick Reed a remis une carte de 66 (moins -6) lors de la deuxième ronde du Tournoi des maîtres, vendredi.

Augusta — Patrick Reed se retrouve à mi-chemin dans sa quête d’un premier tournoi majeur.

Reed a remis une carte de 66 (moins -6) lors de la deuxième ronde du Tournoi des maîtres, vendredi, et il a montré un pointage cumulatif de moins -9 après 36 trous. L’Américain s’est forgé une avance de deux coups sur Marc Leishman (67).

Les deux golfeurs feront partie du dernier duo à s’élancer sur le parcours du Augusta National, samedi. Reed et Leishman tentent de signer un premier triomphe en tournoi majeur.

Le Texan de 27 ans, qui a terminé deuxième au Championnat de la PGA en 2017, a semblé trouver une recette gagnante depuis deux jours. « Je me suis simplement tenu loin de l’embarras et j’ai laissé mon fer droit faire le boulot », a-t-il laissé savoir.

Reed s’est emparé de la tête en grande partie grâce à son jeu sur les normales -5. Il a été le seul joueur à réussir un oiselet sur les huit normales -5 des deux premières rondes. Il n’a effectué que 51 coups roulés en 36 trous.

Reed est aussi devenu le premier joueur à montrer un pointage cumulatif de moins -10 cette saison. Il a réussi trois oiselets sur le deuxième neuf avant de commettre un boguey au 16e trou.

Je me suis simplement tenu loin de l’embarras et j’ai laissé mon fer droit faire le boulot

 

Tiger Woods plutôt satisfait

Pour sa part, Tiger Woods participera aux rondes du week-end du Tournoi des maîtres pour une première fois en trois ans.

Woods a joué 75 et il a revendiqué un pointage cumulatif de plus -4. Il s’agissait de son deuxième pire pointage en carrière au Tournoi des maîtres. Il a éprouvé des difficultés avec ses distances, dans des conditions difficiles, et il s’est plaint d’avoir raté quelques coups sur les verts.

« Je n’ai pas bien frappé du tout avec mes fers. J’ai effectué plusieurs beaux coups roulés, mais rien ne voulait terminer son élan au fond du trou aujourd’hui », a affirmé Woods.

Malgré tout, Woods était plutôt satisfait de la façon dont il avait joué lors de son premier tournoi majeur depuis le Championnat de la PGA, en 2015. « Il y a six mois, je ne savais pas si j’allais pouvoir jouer à nouveau. C’est incroyable. Je suis reconnaissant d’avoir cette occasion d’encore jouer au golf », a-t-il mentionné.

Le Canadien Adam Hadwin était dans la course pour le sommet, mais un boguey aux 11e et 12e trous ainsi qu’un double boguey au 18e fanion l’ont laissé à égalité à la normale après deux rondes. En vertu d’une ronde de 75, Hadwin a glissé à égalité au 18e rang.