Série mondiale de plongeon: deux fois le bronze pour Jennifer Abel

La plongeuse canadienne Jennifer Abel, lors des Jeux olympiques de Rio en 2016
Photo: Martin Bureau Archives Agence France-Presse La plongeuse canadienne Jennifer Abel, lors des Jeux olympiques de Rio en 2016

Pékin — Après le bronze vendredi, Jennifer Abel est montée deux autres fois sur la troisième marche du podium en Série mondiale de plongeon, samedi.

Elle a d’abord remporté le bronze au 3 m individuel, puis elle a répété l’exploit au 3 m synchro mixte, avec François Imbeau-Dulac.

À la compétition individuelle, elle a obtenu la note totale de 354,30 pour ses cinq plongeons. Elle a été devancée par un doublé chinois. Shi Tingmao a terminé au premier rang avec un total de 392,10 points. Sa compatriote Wang Han (380,40) s’est emparée de l’argent.

« C’est une année complètement différente. C’est la première fois que je commence une saison avec deux bons pointages, en finale et en demi-finales. Mais on ne peut pas me comparer à l’an dernier. L’an dernier, c’était plutôt : « Qu’est-ce que je fais ici ? » Je revenais des Jeux olympiques », a dit Abel.

Pamela Ware s’est classée quatrième de sa vague de demi-finales et n’a pu avancer à la phase suivante. Seules les trois premières de chaque demi-finale obtenaient un billet pour le prochain tour.

En duo, Abel et Imbeau-Dulac ont récolté 302,67 points pour ses cinq plongeons.

Wang Han et Li Zheng, du pays hôte, ont obtenu 331,50 points. Les Britanniques Grace Reid et Thomas Daley ont pris le deuxième rang avec 308,67.

Selon Imbeau-Dulac, les deux plongeurs canadiens sont de très bons amis et c’est ce qui les aide à bien performer. Ils arrivent à parler de tout et de rien durant les compétitions.

« C’est un moment pour s’amuser ensemble. C’est notre façon de combattre le stress », a-t-il raconté.

Cette médaille de bronze est la troisième de Jennifer Abel à Pékin. Vendredi, elle avait obtenu la troisième meilleure note du 3 m synchro féminin aux côtés de sa partenaire Mélissa Citrini-Beaulieu.

Au 3 m masculin, Imbeau-Dulac, quatrième de sa vague, a été éliminé en demi-finales. Il a pris le huitième rang au total.