Formule 1: des essais privés prometteurs pour Sebastian Vettel

«Nous avons réussi à respecter notre plan de match, même si les conditions climatiques n’ont pas toujours été idéales à cause du vent», a analysé Sebastian Vettel. 
Photo: Jose Jordan Agence France-Presse «Nous avons réussi à respecter notre plan de match, même si les conditions climatiques n’ont pas toujours été idéales à cause du vent», a analysé Sebastian Vettel. 

Montmeló — L’Allemand Sebastian Vettel, au volant de sa Ferrari, a réalisé le meilleur temps en lever de rideau de la dernière semaine des essais hivernaux mardi en vue de la saison de Formule 1 sur le Circuit de Catalunya, en banlieue de Barcelone.

Pendant que Vettel terminait un tour de piste en 1 minute 20,396 secondes lors de la session matinale, les McLaren ont connu des ennuis de fiabilité.

Le chrono de Vettel lui a permis de devancer Valtteri Bottas, sur Mercedes, par deux dixièmes de seconde. Max Verstappen (Red Bull) a négocié le parcours en 1 minute 20,649 secondes.

Vettel a terminé 171 tours de piste, 41 de plus que Verstappen. Marcus Ericsson, sur Sauber, est le seul autre pilote à avoir négocié plus de 100 tours de piste.

« Ce fut une bonne journée, a analysé Vettel. Nous avons réussi à respecter notre plan de match, même si les conditions climatiques n’ont pas toujours été idéales à cause du vent. »

Le Montréalais Lance Stroll, sur Williams, se classe au 13e rang avec un temps de 1 minute 22,937 secondes, plus d’une seconde derrière son coéquipier Sergey Sirotkin (1 minute 21,588 secondes). Il a réalisé 83 tours de piste.

Hamilton quatrième

Le champion en titre Lewis Hamilton (Mercedes) avait inscrit le meilleur temps la semaine dernière, en 1 minute 19,333 secondes. Mardi, il se classait quatrième après avoir fait stopper le chronomètre à 1 minute 20,808 secondes.

Hamilton a brossé un bilan semblable à celui de Vettel.

« On a connu une bonne journée. On a fait tout ce que nous avions besoin de faire et nous avons donné du millage à la voiture. Ç’a été productif. »

Les McLaren, qui emploient un moteur Renault cette saison après trois années difficiles avec un moteur Honda, ont connu une journée laborieuse alors que Stoffel Vandoorne a été victime de deux pannes.

Selon les responsables de McLaren, une « panne de l’alimentation » est la cause du problème.

« Nous ne sommes pas trop inquiets des problèmes auxquels nous avons fait face aujourd’hui, a déclaré le directeur d’équipe Éric Boullier. Évidemment, nous avions prévu de connaître une journée plus productive, mais les problèmes — un ennui de batterie et une fuite hydraulique — sont le genre d’inconvénients auxquels on espère presque faire face et qui sont prévisibles lors des essais. »

Vandoorne n’a réalisé que 38 tours, moins que les 12 autres pilotes qui sont allés sur la piste. Le pilote belge avait inscrit le troisième temps lors des essais tenus la semaine dernière.

Son coéquipier Fernando Alonso doit effectuer ses premiers essais mercredi.

Les quatre premiers jours d’essais ont été perturbés par du temps maussade et froid à Barcelone. La mauvaise météo a eu pour effet d’empêcher les écuries d’effectuer des tours de qualité sur une piste qui manquait d’adhérence et qui ne reproduisait pas les conditions qui prévalent généralement pendant la saison.

Ces essais se poursuivent jusqu’à vendredi et la première course au calendrier aura lieu à Melbourne, en Australie, le 25 mars.