Le Canadien bat les Islanders 6-3

Galchenyuk a touché la cible deux fois en deuxième période avant de compléter la marque dans un filet désert.
Photo: Frank Franklin II Associated Press Galchenyuk a touché la cible deux fois en deuxième période avant de compléter la marque dans un filet désert.

Brooklyn — Alex Galchenyuk a enregistré un tour du chapeau et il a ajouté une mention d’assistance, menant le Canadien de Montréal vers une victoire de 6-3 aux dépens des Islanders de New York, vendredi soir, au Barclays Center.

Après avoir triomphé 3-1 mercredi, les hommes de Claude Julien ont défait les Islanders pour une deuxième fois en 48 heures et ils ont amassé au moins un point dans une sixième partie de suite (3-0-3). Ils ont aussi mis fin à une série de six défaites à l’étranger.

« Ce n’était pas notre meilleur match. Nous avons marqué des buts, mais nous avons donné beaucoup de cadeaux, a indiqué Julien. Ce que j’ai aimé, c’est que nous sommes revenus en force en troisième période et nous avons montré beaucoup de caractère. »

Galchenyuk a touché la cible deux fois en deuxième période avant de compléter la marque dans un filet désert. Le numéro 27 du Tricolore a également mis la table pour le but de Brendan Gallagher, dès la deuxième minute de jeu.

« Nous sommes restés unis, même si nous avons accordé des buts dans les dernières secondes des première et deuxième périodes, et nous sommes heureux d’avoir trouvé une façon de l’emporter, a mentionné Galchenyuk, qui a mis fin à une disette de 15 matchs sans but. J’avais eu beaucoup d’occasions de marquer dans les 15 dernières parties. Tu veux voir la rondelle traverser la ligne rouge, et j’ai eu des bonds favorables ce soir. »

Paul Byron, avec son 16e filet de la campagne, et le défenseur recrue Noah Juulsen, avec le premier de sa carrière dans la LNH, ont aussi enfilé l’aiguille pour le Canadien (25-29-10).

« Artturi m’a remis la rondelle et j’ai simplement tiré au but. J’ai été chanceux qu’elle trouve le fond du filet, a expliqué Juulsen, qui disputait un cinquième match dans la LNH. Ce premier but était plus beau que celui que j’ai marqué dans la Ligue américaine. »

À sa deuxième sortie dans l’uniforme bleu-blanc-rouge, Mike Reilly a obtenu deux aides et un différentiel de plus-4. Charlie Lindgren a pour sa part repoussé 32 des 35 tirs dirigés vers lui. L’attaquant Max Pacioretty et le défenseur Victor Mete ont cependant tous deux quitté l’affrontement en raison d’une blessure et leur état de santé sera réévalué.

Brock Nelson a obtenu deux points, dont un but, pour les Islanders (29-29-7), qui ont encaissé un troisième revers de suite. Tanner Fritz et Josh Bailey ont aussi fait bouger les cordages dans la défaite.

Jaroslav Halak a connu un match difficile devant la cage des New-Yorkais, bloquant 19 rondelles. Il n’a pas signé la victoire à ses cinq derniers départs.

Le Canadien n’aura pas beaucoup de temps pour se reposer, car il sautera à nouveau sur la patinoire samedi en fin d’après-midi, lorsqu’il croisera le fer avec les Bruins à Boston.

Galchenyuk fait des flammèches

Avant la rencontre, Julien a réuni Gallagher à Galchenyuk et Jonathan Drouin et on peut dire qu’il a eu la mainmise dans les premières minutes de l’affrontement.

En entrée de zone, Drouin a glissé la rondelle à Galchenyuk, qui a simplement dirigé l’objet vers le filet de Halak. Se battant avec un défenseur des Islanders pour avoir une position favorable dans l’enclave, Gallagher a habilement fait dévier le disque dans le haut du filet pour donner les devants au Canadien après seulement 88 secondes de jeu.

« Ils ont une belle complicité et les trois joueurs ont bien joué, a affirmé l’entraîneur-chef du Tricolore, à propos de son nouveau trio. Ce trio-là nous a donné une bonne attaque ce soir. »

Les Islanders ont répliqué alors qu’il ne restait que 5,6 secondes à écouler au premier engagement. Nelson a effectué une belle passe en direction de Fritz, qui a utilisé sa vitesse pour se distancer de Phillip Danault et de Jeff Petry. L’attaquant de 26 ans a ramené la rondelle sur son coup droit avant de la loger par-dessus le bloqueur de Lindgren.

Galchenyuk a poursuivi sur sa lancée en frappant deux fois lors de la période médiane. Il a d’abord sauté sur un retour de lancer de David Schlemko pour battre Halak avant de décocher un puissant tir sur réception qui n’a donné aucune chance au gardien des Islanders.

Entre les réussites de Galchenyuk, Bailey a profité d’un revirement du Canadien en zone adverse pour servir une belle feinte du revers à Lindgren. Ce dernier lui avait fermé la porte quelques secondes plus tôt en fermant l’ouverture entre ses jambières. Comme au premier vingt, les Islanders ont créé l’égalité dans les derniers instants, quand Nelson a redirigé un tir-passe d’Anthony Beauvillier.

Malgré une domination de l’équipe locale en début de troisième période, le Bleu-blanc-rouge a résisté, et c’est le bon travail de Gallagher derrière le filet qui a mené au but vainqueur de Byron. Gallagher a tenté de surprendre Halak, mais la rondelle a fait son chemin dans l’enclave, où Byron l’attendait. Son tir a touché la cible à 8 minutes 10 secondes. Moins de deux minutes plus tard, Juulsen a porté un dur coup en prenant un violent lancer frappé qui a terminé son élan derrière Halak, qui avait la vue voilée.