Les joueurs du Canadien refusent de hisser le drapeau blanc

Nikita Scherbak fait partie des jeunes joueurs du Canadien qui comptent profiter de la fin de saison pour prouver leurs capacités à jouer dans la grande ligue.
Photo: David Becker Associated Press Nikita Scherbak fait partie des jeunes joueurs du Canadien qui comptent profiter de la fin de saison pour prouver leurs capacités à jouer dans la grande ligue.

Les pronostics mathématiques demeurent sombres et de nombreux partisans de l’équipe réclament des défaites pour accroître les chances de sélectionner Rasmus Dahlin le 22 juin prochain à Dallas. Qu’à cela ne tienne : les joueurs du Canadien de Montréal ne veulent pas hisser le drapeau blanc. En fait, c’est à se demander s’ils savent dans quel placard il est rangé.

Depuis la défaite du 17 février à Las Vegas, après laquelle Claude Julien avait manifesté sa frustration comme rarement dans le passé, le Canadien a disputé cinq très bons matchs et gagné un point au classement dans chacun d’eux.

Si l’on exclut les Rangers de New York qui ont justement donné l’impression d’avoir mis une croix sur la saison 2017-2018, les patineurs montréalais ont affronté de très bonnes équipes au cours des deux dernières semaines et ont su leur tenir tête.

Une équipe compétitive

Claude Julien l’a expliqué clairement après la victoire de 3-1 contre les Islanders. D’ici la fin du calendrier régulier, le 7 avril à Toronto, il sera sur le mode évaluation.

« En ce moment, nous avons cinq lignes d’attaque, sept défenseurs et deux joueurs que nous avons obtenus de Toronto et qui se trouvent à Laval. Nous voulons regarder tous ces joueurs et prendre de bonnes décisions en vue de la prochaine saison. Tout ce que nous allons accomplir cette saison aura des retombées positives dans l’avenir. »

Au cours des 19 prochaines rencontres, Julien espère voir une progression chez ses joueurs et, surtout, un désir de vaincre.

« J’essaie de rendre cette équipe meilleure et de réaliser des choses qui vont nous donner confiance et qui vont permettre à nos jeunes joueurs de grandir. Ce qui m’importe le plus, c’est de voir l’équipe être compétitive tous les soirs. Je ne veux pas voir les joueurs prendre congé. Nous avons une occasion de grandir et c’est ce qui doit arriver avec ce groupe de joueurs dès maintenant. »

Pas de congé

Les jeunes joueurs que Julien veut voir grandir ne donnent pas l’impression de vouloir prendre congé.

Nikita Scherbak a souligné son retour à Montréal en marquant le but d’assurance face aux Islanders, tandis que le défenseur Noah Juulsen ne s’est nullement laissé abattre après avoir été pris de court par la rapidité de Mathew Barzal lors du seul but des Islanders.

Mike Reilly a fait bonne impression à son premier match dans l’uniforme tricolore, Victor Mete continue de bien se comporter et Charles Hudon demeure visible partie après partie. Contre les Islanders, Andrew Shaw et lui ont été les plus actifs avec quatre tirs en direction de Jaroslav Halak.

« Nous jouons dans la meilleure ligue de hockey au monde et nous travaillons fort pour profiter de cette chance », a déclaré Scherbak.

« Nous sommes tous des professionnels et nous voulons tous être heureux. Les victoires apportent de la confiance et rendent l’atmosphère meilleure. Personnellement, j’ai plein de choses à prouver et ces matchs ont une grande importance, car ils nous permettent de gagner de l’expérience. »