Formule 1: Vettel se montre le plus rapide aux essais

Vettel s’est imposé avec un chrono de 1 minute 19,673 secondes, lui qui effectuait ses premiers tours au volant de la nouvelle Ferrari.
Photo: Jose Jordan Agence France-Presse Vettel s’est imposé avec un chrono de 1 minute 19,673 secondes, lui qui effectuait ses premiers tours au volant de la nouvelle Ferrari.

Sebastian Vettel s’est montré plus rapide que son rival Valtteri Bottas pendant la deuxième journée des essais hivernaux alors que le temps froid a continué de perturber les préparatifs des écuries de Formule 1 en prévision de la saison à venir.

Vettel s’est imposé avec un chrono de 1 minute 19,673 secondes, lui qui effectuait ses premiers tours au volant de la nouvelle Ferrari.

Bottas s’est classé deuxième à trois dixièmes de seconde avec sa Mercedes.

Stoffel Vandoorne (McLaren) a complété le trio de tête, même si le Belge a été nettement moins présent en piste avec moins de 40 tours. Max Verstappen (Red Bull) a terminé au quatrième rang en étant le seul avec Bottas à avoir signé son meilleur tour avec les pneus à flancs blancs. Carlos Sainz Jr. (Renault) a complété le top 5.

« En matière de performance, je ne sais pas encore, mais en matière de fonctionnement global, tout est vraiment fluide. C’est bon de venir ici, de démarrer la voiture et de rouler. Évidemment, la météo nous a limités.  Je crois que les deux prochains jours ne seront pas beaucoup mieux et j’espère que ce ne sera pas pareil la semaine prochaine. »


Journée concluante

Williams a connu une journée concluante alors que la recrue Sergey Sirotkin et le pilote d’essai Robert Kubica se sont succédé dans la voiture. Kubica, qui essayait la nouvelle FW41 pour la première fois, a terminé 47 tours et obtenu le septième chrono, 0,327 seconde plus vite que Sirotkin, 8e. Le Canadien Lance Stroll avait enregistré un chrono de 1 minute 22,452 secondes, lundi.

Pour une deuxième journée de suite, le froid et les conditions pluvieuses ont réduit l’adhérence sur le circuit. La température de la piste était de seulement 4 degrés lorsque la session a démarré, ce qui a limité le temps passé en piste avec seulement six autres journées d’essais avant le début de la saison à Melbourne. Les prévisions météo ne sont pas très optimistes pour les deux prochains jours, la pluie étant annoncée avec des températures ne dépassant pas les 8 degrés.

Le coup d’envoi de la saison sera donné le 25 mars avec la présentation du Grand Prix d’Australie.

À voir en vidéo