Le gardien Carey Price souffre d’une commotion cérébrale

Carey Price est le deuxième gardien du Canadien de Montréal à subir une commotion cérébrale cette saison.
Photo: Ethan Miller Agence France-Presse Carey Price est le deuxième gardien du Canadien de Montréal à subir une commotion cérébrale cette saison.

Le diagnostic qu’un peu tout le monde anticipait s’est concrétisé : Carey Price souffre d’une commotion cérébrale et sera à l’écart du jeu pour une période indéterminée. L’entraîneur-chef Claude Julien a confirmé la nouvelle lors d’une mêlée de presse tenue quelque deux heures avant le match du Canadien de Montréal contre les Rangers de New York au Centre Bell.

Antti Niemi a défendu le filet du Canadien face aux Rangers et Charlie Lindgren, rappelé d’urgence du Rocket de Laval mercredi, était son adjoint.

En deuxième période du match de mardi contre les Flyers de Philadelphie, Price a été atteint au côté droit du masque par un puissant tir du défenseur Shayne Gostibehere. Sur le coup, Price a paru sonné, mais il est resté dans le match. Peu de temps après l’incident, les Flyers ont marqué leur premier but de la rencontre.

Dans un revers de 3-2 en prolongation, Price a offert une excellente performance, bloquant 30 rondelles, et il semblait dans de bonnes dispositions lorsqu’il a rencontré les journalistes après la rencontre.

Toutefois, Price n’a pas participé à la séance d’entraînement du Canadien mercredi pour se soumettre à une journée de traitements. Or, dans son point de presse qui a suivi cet entraînement, Julien avait reconnu que l’absence de Price était liée à l’incident à Philadelphie.

Price est le deuxième gardien du Canadien à subir une commotion cérébrale cette saison. Lors d’un match disputé le 4 novembre à Winnipeg, Al Montoya avait été atteint sur le masque par un violent tir de Dustin Byfuglien vers la toute fin de la troisième période.

Price connaît sa campagne la plus difficile depuis la saison 2008-2009. En 43 rencontres, il présente un dossier de 15-22-6, une moyenne de buts alloués de 2,98 et un taux d’arrêts de ,904.

En novembre, il a été absent pendant environ trois semaines pour soigner une blessure au bas du corps.

Weber sera opéré

Par ailleurs, le Tricolore a annoncé plus tôt jeudi, par voie de communiqué, que le défenseur Shea Weber ne jouera plus cette saison et devra subir une intervention chirurgicale afin de réparer une déchirure à un tendon du pied gauche.

Dans ce communiqué, le docteur Paul Martineau, le chirurgien orthopédique de l’équipe, a expliqué que la décision d’aller de l’avant avec l’opération faisait suite à une rencontre avec un spécialiste de Green Bay, au Wisconsin, le docteur Robert Anderson, le tout avec l’assentiment de Weber.

Le communiqué du Canadien ajoute que le groupe médical de l’équipe supervisera le protocole de remise en forme pour s’assurer d’une guérison complète afin que Weber, absent depuis le 16 décembre, soit au sommet de sa condition pour le début du camp d’entraînement la saison prochaine. La date de l’intervention n’a pas été précisée.