L'Américaine Mikaela Shiffrin remporte l’or en slalom géant féminin

La skieuse américaine a devancé la Norvégienne Ragnhild Mowinckel par 39 centièmes de seconde.
Photo: Jae C. Hong Associated Press

La skieuse américaine a devancé la Norvégienne Ragnhild Mowinckel par 39 centièmes de seconde.

Pyeongchang — Finalement, ce fut une journée idéale pour skier.

L’Américaine Mikaela Shiffrin a connu une très bonne dernière descente pour venir de l’arrière et remporter le slalom géant féminin, jeudi, aux Jeux de Pyeongchang.

Au terme de la première descente, Shiffrin accusait un retard de 20 centièmes de seconde sur l’Italienne Manuela Moelgg, mais elle a glissé avec brio sur la piste pour rattraper le temps perdu lors de la deuxième descente et montrer un temps de 2:20,02.

La skieuse américaine a finalement devancé la Norvégienne Ragnhild Mowinckel par 39 centièmes de seconde au Centre alpin Yongpyong, en route vers un deuxième titre olympique en carrière. L’Italienne Federica Brignone a décroché la médaille en vertu d’un chrono de 2:20,48.

« Je ne me souviens plus du moment, mais à un certain point après la première descente, je me suis dit que je pouvais gagner cette compétition, a affirmé Shiffrin. J’ai simplement essayé de m’accrocher à ce sentiment et ensuite de me concentrer sur ma façon de skier. »

Trois des quatre premières épreuves de ski alpin avaient été reportées en raison des conditions climatiques et des vents violents.

Aksel Lund Svindal a pour sa part remporté la descente masculine, faisant du Norvégien de 35 ans le médaillé d’or olympique le plus âgé dans l’histoire du ski alpin.

Sur le tracé de 2,9 km de Jeongseon, Svindal a fait stopper le chronomètre à 1 minute 40,25 secondes et devancé son compatriote Kjetil Jansrud par 12 centièmes de seconde. Le Suisse Beat Feuz a récolté la médaille de bronze, à 18 centièmes de seconde de Svindal.

Snowboard cross et ski de fond féminin

Le Français Pierre Vaultier a défendu avec succès son titre olympique en snowboard cross. Vaultier s’est tout juste qualifié pour la finale après avoir chuté en demi-finale, mais il s’est ressaisi pour récolter sa deuxième médaille d’or olympique.

L’Australien Jarryd Hughes, qui a raflé l’argent, et l’Espagnol Regino Hernandez, qui a obtenu le bronze, ont complété le podium.

La Norvégienne Ragnhild Haga a décroché la première médaille d’or de sa carrière, triomphant en ski de fond féminin au 10 kilomètres style libre.

Haga, qui vient tout juste de fêter son 27e anniversaire de naissance, a augmenté le rythme à mi-parcours et elle a dominé ses adversaires au Centre de ski de fond d’Alpensia, franchissant la ligne d’arrivée en un temps de 25 : 00,5. Elle a devancé la Suédoise Charlotte Kalla par 20,3 secondes (25 : 20,8).

La Norvégienne Marit Bjoergen et la Finlandaise Krista Parmakoski partageront quant à elles la médaille de bronze en vertu d’un chrono de 25 : 32,4.

Avec l’Associated Press

À voir en vidéo