Quoi surveiller aux JO?

  • Deuxième course, dernière chance

    Deuxième course, dernière chance

    La vétérante de l’équipe canadienne de biathlon, Rosanna Crawford, n’a plus qu’une chance de repartir de Pyeongchang avec un résultat à la hauteur de son potentiel. Après avoir signé le 53e temps du 7,5 km sprint samedi, elle voudra se reprendre lundi lors du 10 km poursuite. Au devant de la course, tous les regards seront tournés vers l’Allemande Laura Dahlmeier, qui a gagné l’or sur cette distance lors des deux derniers Championnats du monde et qui a remporté la première course des présents Jeux. Le 12,5 km poursuite chez les hommes suivra tout de suite après.
     

    Biathlon — 10 km poursuite (F)
    À partir de 5 h 10

  • Suprématie à confirmer

    Suprématie à confirmer

    Après les femmes dimanche, c’est au tour des hommes de s’élancer sur le parcours de bosses du Parc de neige Phoenix. Le Québécois Mikaël Kingsbury, quasi imbattable sur le circuit de la Coupe du monde au cours des dernières années et médaillé d’argent à Sotchi il y a quatre ans, est le favori pour décrocher l’or. Philippe Marquis voudra pour sa part conclure de brillante façon son improbable parcours, lui qui s’est déchiré le ligament croisé antérieur du genou droit il y a quelques semaines à peine, alors que Marc-Antoine Gagnon tentera de rejoindre ses compatriotes en finale en passant par la deuxième vague de qualifications.
     

    Ski acrobatique — Bosses (H)
    Deuxième qualification à partir de 5 h 30, finale à partir de 7 h

  • Un ovale favorable

    Un ovale favorable

    Les trois patineuses canadiennes Brianne Tutt, Kali Christ et Josie Morrison prendront part à l’épreuve du 1500 mètres sur longue piste, mais tempérons tout de suite les attentes : leurs chances de médailles sont bien minces. Il faudra surtout surveiller l’Américaine Heather Bergsma, détentrice du record du monde sur cette distance, qui a remporté l’épreuve il y a un an presque jour pour jour lors des Championnats du monde disputés en Corée du Sud, sur le même Ovale de Gangneung. Elle devrait s’y sentir à l’aise.
     

    Patinage de vitesse longue piste — 1500 mètres (F)
    À partir de 7 h 30

  • Jeune et dominante

    Jeune et dominante

    La (très) jeune planchiste longueilloise Elizabeth Hosking, 16 ans, n'est pas parvenue à se tailler une place en finale de l’épreuve de demi-lune, mais l’Américaine Chloe Kim, elle, y sera. Cette étoile de la planche à neige est montée sur la plus haute marche du podium lors de trois des quatre derniers Jeux extrêmes d’hiver (X-Games). Elle a l’expérience des grands événements… mais elle n’a que 17 ans.


    Planche à neige — Demi-lune (F)
    À partir de 20 h