Sébastien Toutant passe en finale

Pyeongchang — Le Canada sera bien représenté à l’épreuve de slopestyle alors que le planchiste québécois Sébastien Toutant a obtenu sa place en finale.

L’athlète originaire de L’Assomption a terminé au 3e rang de sa vague de qualification.

Trois autres Canadiens, dont le Québécois Maxence Parrot, entamaient la deuxième vague de qualification au moment d’écrire ces lignes. La finale doit se tenir samedi soir à 21 h, heure du Québec.

En curling mixte, le duo canadien de Kaitlyn Lawes et John Morris a décroché une quatrième victoire. Les Canadiens l’ont emporté 7-2 aux dépens du duo suisse composé de Jenny Perret et Martin Rios, comptant maintenant sur une fiche de 4-1.

La planchiste Laurie Blouin a par ailleurs été victime d’une vilaine chute à l’entraînement et on ignore pour l’instant si elle sera en mesure de prendre le départ des épreuves de slopestyle et de big air. Blouin, championne du monde en titre de slopestyle, a chuté lourdement quand sa planche s’est coincée dans une fissure au bas du parcours, à la suite de l’atterrissage de son double saut périlleux.

La Canadienne a été transportée à l’hôpital pour y subir des examens additionnels, par mesure de précaution. Le Comité international olympique a déclaré par communiqué qu’elle est consciente, alerte et qu’elle retourne au village olympique avec un médecin de l’équipe.

Les patineurs canadiens en tête

Plus tôt dans la journée, les patineurs artistiques canadiens se sont hissés en tête du classement à l’issue de la première journée du concours par équipes à la patinoire du Palais des glaces de Gangneung.

Les épreuves de patinage artistique ont commencé plusieurs heures avant la cérémonie d’ouverture, et cet horaire matinal n’a guère réussi à la vedette de l’équipe canadienne, Patrick Chan.

Chan s’est montré chancelant alors que le Canada entreprend sa quête d’une médaille d’or olympique lors de l’épreuve par équipes. Mais il n’a pas été le seul. « Je crois que personne n’a déjà patiné aussi tôt dans sa carrière. Je crois que ç’a joué un rôle, a affirmé Chan. Mais nous ne contrôlons pas ça. »

Patinant au son de la chanson Dust in the Wind, du groupe Kansas, le triple champion du monde originaire de Toronto a chuté en tentant une quadruple boucle piqué et un triple axel. Il a obtenu une note de 81,66, le plaçant au troisième rang du programme court masculin.

Ski acrobatique

La vedette du ski acrobatique Mikaël Kingsbury a été la hauteur de sa réputation, dominant la séance de qualifications de l’épreuve des bosses.

Kingsbury, de Deux-Montagnes, a terminé au premier rang en vertu d’une note de 86,07 points.

Cinq des sept athlètes canadiens se sont qualifiés directement pour les finales à l’issue de la première ronde des qualifications. En plus de Kingsbury, il s’agit de Philippe Marquis, de Québec, de la Britanno-Colombienne Andi Naude, de la Montréalaise Justine Dufour-Lapointe et d’Audrey Robichaud, de Québec.

La Montréalaise Chloé Dufour-Lapointe et Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, devront pour leur part participer à la deuxième ronde de qualification, dimanche, avant la finale.

Consultez la suite du dossier