Super Bowl: Carson Wentz a conservé un rôle de meneur avec les Eagles

Le quart substitut Nick Foles s’entraîne sous le regard de Carson Wentz, en béquilles sur les lignes de côté.
Photo: Michael Perez Associated Press Le quart substitut Nick Foles s’entraîne sous le regard de Carson Wentz, en béquilles sur les lignes de côté.

Carson Wentz a mené les Eagles à un dossier de 10-2 avant de se déchirer deux ligaments du genou gauche, dans la semaine 14. Résultat, il ne pourra être que spectateur lors du Super Bowl qui va opposer Philadelphie aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, dimanche.

Nick Foles l’a remplacé, aidant la formation à remporter un titre de section et la meilleure fiche dans la Nationale, avant les gains contre Atlanta et le Minnesota, en éliminatoires.

Wentz a assisté aux deux derniers matchs sur les lignes de côté ; en béquilles contre les Falcons, puis avec une cane face aux Vikings.

Il sera le plus ardent partisan des Eagles ce week-end, dans leur quête d’un premier championnat de la NFL depuis 1960.

À l’écart

Cela dit, ce n’est jamais facile pour un athlète d’être mis à l’écart.

« C’est dur de savoir que ça pourrait être vous sur le terrain, a dit Wentz, qui se déplace maintenant sans assistance. [Le Super Bowl], c’était mon objectif depuis qu’on a été écartés des éliminatoires l’an dernier. J’avais comme but de jouer à Minneapolis. C’est près de chez moi [il a grandi dans le Dakota du Nord]. Et nous y voilà, mais ça n’a pas la même saveur pour moi. »

Depuis sa blessure, Wentz a pris part aux réunions des quarts-arrière et aux séances d’études de vidéos. Il encourage Foles autant qu’il peut.

« Carson a été formidable, a dit le coordonnateur offensif des Eagles, Frank Reich. L’une des plus belles choses que vous pouvez observer chez quelqu’un, c’est quand il se réjouit du succès d’un autre. Être heureux pour quelqu’un qui vous vole la vedette, ça montre très clairement quel genre de leader est Carson. »

Le crédit à Wentz

Depuis qu’il est sous les projecteurs, Foles donne toujours crédit à Wentz pour la métamorphose des Eagles, qui ont fini derniers de leur section en 2016.

« C’est l’équipe de Carson, a dit Foles. J’ai dû prendre le relais, mais Carson est un joueur exceptionnel. J’estime qu’il est le joueur le plus utile de la NFL. C’est en grande partie grâce à lui si nous en sommes là. C’est fabuleux de le côtoyer. Il a géré ça de façon impressionnante, et il continue d’être un meneur inspirant dans le vestiaire. Il est extrêmement intelligent et, quand il fait telle ou telle remarque dans la salle de vidéos, je suis toujours à l’écoute. »

Wentz, qui est très croyant, s’en remet à sa foi pour combattre la déception d’être blessé.

« Une blessure pendant une saison comme ça, comme équipe, mais aussi comme individu, ça devient juste une occasion d’être fidèle à ce que je mets en avant : je joue pour [Dieu] et non pour moi, a dit Wentz. Ça m’a beaucoup appris jusqu’ici. Il a fermé la porte à ma saison, mais je sais qu’il en ouvrira plusieurs autres et qu’il aura un rôle pour moi. »