Simone Biles dit avoir été agressée par le médecin de l’équipe américaine

La gymnaste américaine Simone Biles, en janvier 2017
Photo: Tim Warner / Getty Images / Agence France-Presse La gymnaste américaine Simone Biles, en janvier 2017

Los Angeles — L’Américaine Simone Biles, quadruple championne olympique de gymnastique, a révélé lundi sur son compte Twitter avoir été agressée sexuellement par Larry Nassar, l’ancien médecin de l’équipe américaine récemment condamné à 60 ans de prison pour pédopornographie.

« La plupart d’entre vous me connaissent comme une jeune femme heureuse, souriante et pleine de vitalité », a écrit Simone Biles, 20 ans, sur son compte Twitter. « Mais récemment, je me suis sentie un peu brisée, et plus j’essayais de faire taire la voix dans ma tête, plus elle résonnait. Je n’ai plus peur désormais de raconter mon histoire. »

« Moi aussi, je suis l’une des nombreuses personnes à avoir été agressées sexuellement par Larry Nassar », a ajouté la championne afro-américaine.

Photo: Jeff Kowalsky Agence France-Presse Larry Nassar, lors de son passage devant les tribunaux à Lansing, au Michigan, en décembre dernier

Sacrée aux JO de Rio-2016 au concours général individuel et par équipes, au saut de cheval et au sol, Simone Biles, qui compte également dix titres de championne du monde, s’est accordée ensuite un peu plus d’une année sabbatique.

Elle est revenue à l’entraînement en novembre dernier en vue des Mondiaux-2018, fin octobre début novembre à Doha.

Larry Nassar, médecin emblématique de la sélection américaine de gymnastique, a été condamné début décembre dernier à 60 ans de prison pour détention de matériel pédopornographique.

Ces peines s’additionneront à celles attendues en janvier devant deux autres cours de l’État du Michigan dans le volet principal de l’affaire qui concerne des accusations d’agressions sexuelles sur 125 athlètes. Larry Nassar a plaidé coupable pour dix chefs d’inculpation et risque la prison à perpétuité.

À voir en vidéo