«C’était le chaos total», dit Alex Harvey

Alex Harvey (à gauche)
Photo: Karl-Josef Hildenbrand / DPA / AFP Alex Harvey (à gauche)

Le Québécois Alex Harvey a bravé des conditions météorologiques exécrables — et un bâton cassé — et pris le cinquième rang du 15 km départ de masse du Tour de ski, cinquième de sept étapes de la classique annuelle, comptant au classement de la Coupe du monde.

Harvey a franchi la distance en 29 min 53 s 8, exactement quatre secondes derrière le vainqueur, le Norvégien Emil Iversen. Prenant le départ au quatrième rang du peloton de 67 athlètes, le Québécois âgé de 29 ans a été contraint de faire face à des conditions de neige mouillée et fondante qui ont entraîné d’innombrables accidents et des bâtons cassés.

« C’était le chaos total aujourd’hui », a déclaré Harvey, qui a souligné que le parcours avait été modifié en raison des dégâts occasionnés au parcours régulier d’Oberstdorf par la tempête de mercredi.

« Les conditions étaient moyennes. Les gars tombaient partout. Le parcours est tellement plat que tout le monde skiait dans un grand groupe et que les fondeurs cassaient leurs bâtons. Ils auraient dû tenir une course de départ individuel. »

Coincé

Harvey a skié de manière intelligente à l’avant du groupe au cours des deux premiers tours de l’épreuve qui en comptait sept. Ayant accumulé un temps précieux sur plusieurs des meneurs du Tour, Harvey en a perdu une grande partie après être revenu dans le peloton — jusqu’au dernier tour, où il a tout mis en jeu.

« Je me suis retrouvé coincé dans la file, j’ai cassé un bâton dans l’avant-dernier tour et je me suis retrouvé en 40e place, a-t-il mentionné. Le parcours était plat, tout le monde était rassemblé et il n’y avait nulle part où aller. J’ai eu de la chance. »

Un autre Norvégien, Sindre Bjørnestad Skar, a pris la deuxième place, à quatre dixièmes de seconde du gagnant. Francesco de Fabiani, en 29 min 50 s 7, a complété le podium. Le Suisse Dario Cologna (29 min 53,5 s) s’est inséré entre le podium et Harvey.

En quatrième place

Cette quatrième place de Cologna lui a tout de même permis d’accroître son avance en tête du classement général à 53 secondes devant le Russe Sergey Ustiugov, 28e jeudi.

Harvey occupe le quatrième rang de la classique, à 1 min 23 s 1 de Cologna.

« Le corps se sent vraiment bien. Faire du ski dans un grand groupe comme celui-là et sur un parcours assez plat n’a pas vraiment épuisé personne, a expliqué Harvey. Je suis toujours en quatrième place au classement général et j’attends avec impatience un autre départ en masse de 15 km sur un parcours difficile à Val di Fiemme samedi. »

« L’équipe était un peu déçue après l’annulation d’hier [mercredi], parce que nous avions l’impression d’avoir la bonne cire pour les conditions, a-t-il poursuivi. On dirait qu’il pourrait pleuvoir de nouveau, donc nous serons prêts. »

Même s’il ne participe pas au Tour de ski, le Norvégien Johannes Hoesflot Klaebo domine toujours le classement de la Coupe du monde avec 752 points, 239 de mieux que le Russe Alexander Bolshunov, 40e jeudi. Harvey est sixième, à 463 points.

Les dames

Chez les dames, le 10 km départ de masse a aussi été l’affaire des Norvégiennes, puisque Ingvild Flugstad Oestberg (23 min 16,5 s) et Maiken Caspersen Falla (23 min 18,4 s) ont signé un doublé. La Finlandaise Krista Parmakoski (23 min 19,7 s) a complété le podium.

Aucune Canadienne ne prend part à la compétition.

Le Tour de ski se poursuivra samedi, à Val di Fiemme, en Italie.