Gymnastique Canada suspend un entraîneur

Gymnastique Canada a suspendu jeudi l’entraîneur Michel Arsenault, associé au club Champions Gymnastics d’Edmonton, à la suite d’allégations d’agressions sexuelles envers ses anciennes athlètes au Québec. Le club de gymnastique a aussi annoncé avoir coupé les liens avec son entraîneur. Dans un reportage diffusé à la télévision de Radio-Canada mercredi soir, au moins trois ex-gymnastes québécoises ont révélé avoir été victimes d’agressions sexuelles de la part de Michel Arsenault alors qu’elles étaient mineures, dans les années 1980 et 1990. Dans le même reportage, le directeur général de Gymnastique Québec a rappelé que M. Arsenault avait été suspendu de toute compétition en 1987 en raison de son comportement envers d’autres entraîneurs et envers les juges. Radio-Canada a affirmé que Michel Arsenault n’avait pas donné suite à ses demandes d’entrevue.