Hamilton signe le meilleur tour aux essais libres du Grand prix du Japon

Les séances d’essais ont été perturbées par la pluie, vendredi.
Photo: Kiyoshi Ota Agence France-Presse Les séances d’essais ont été perturbées par la pluie, vendredi.

Lewis Hamilton, l’actuel meneur au championnat, a signé le meilleur tour d’une deuxième séance d’essais libres au Grand Prix de Formule 1 du Japon, grandement perturbée par la pluie et au cours de laquelle seulement cinq pilotes ont enregistré un tour chronométré.

Après un long délai, le pilote de Mercedes s’est révélé le plus rapide de la séance d’après-midi en terminant un tour en 1 m 48,719 s, soit 799 millièmes de seconde devant Esteban Ocon de Force India.

Malgré la victoire de Hamilton sur une piste mouillée à Singapour et une deuxième place à Sepang, Mercedes a récemment eu du mal à suivre le rythme imposé par ses principaux rivaux, Ferrari et Red Bull.

« Ç’a été une journée intéressante, a dit Hamilton. La voiture est bien meilleure qu’en Malaisie. Je suis heureux d’avoir pu rouler sur le sec lors de la première séance d’essais. Lors de la deuxième, il y a eu beaucoup de pluie, mais c’était important que nous sortions afin de voir comment la voiture se comportait, car elle n’a pas été très performante sous la pluie en Malaisie. »

Hamilton a utilisé la nouvelle mise à jour aérodynamique sur sa Mercedes pour les essais de vendredi et, après avoir terminé deuxième derrière Sebastian Vettel de Ferrari sur le sec en matinée, il a estimé que sa voiture était de nouveau compétitive.

Le coéquipier d’Ocon, Sergio Perez (1 m 51,345 s), et le duo de Williams formé de Felipe Massa (1 m 52,146 s) et Lance Stroll (1 m 52,343 s) ont été les seuls autres pilotes à achever un tour chronométré pendant cette séance écourtée.

« Le rythme en pneus tendres était encourageant [lors de la première séance d’essais], a commenté le directeur technique de Williams, Paddy Lowe. Malheureusement pour nos deux voitures, leurs essais en gommes ultratendres ont été interrompus par le drapeau rouge de [Carlos] Sainz, donc nous n’avons pu en tirer le maximum d’informations. La deuxième séance a presque totalement été annulée par la pluie, bien que nous soyons parvenus à effectuer un ou deux tours avec nos voitures en pneus pluie, ce qui nous a permis d’effectuer quelques expériences et d’obtenir de précieuses informations. »

« Ç’a été une bonne journée, a renchéri le Québécois âgé de 18 ans. Ç’a été très positif lors de la première séance d’essais […] mais nous n’avons pu tourner autant que nous l’aurions espéré lors de la deuxième séance, car il est toujours difficile de déterminer les limites de la voiture dans de telles conditions. »

Avec cinq courses à disputer, Hamilton devance Vettel par 34 points au championnat des pilotes.

Hamilton s’est imposé deux fois à Suzuka, en 2014 et 2015, et il a terminé deuxième derrière son coéquipier Nico Rosberg l’an dernier.

La pluie est également prévue samedi pour les qualifications, mais on s’attend à un ciel dégagé pour la course de dimanche. Stroll, qui est reconnu pour ses aptitudes sous la pluie, n’a pas caché qu’il avait hâte de retourner en piste.

« C’est une piste très spéciale, vous savez, a souligné Stroll. On ressent ce genre de sensation sur quelques rares circuits pendant la saison, dont Silverstone. Cette piste est très rapide, en particulier le premier secteur, qui est vraiment spectaculaire, et elle est dotée de freinages très appuyés. Donc, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, je crois que ce sera amusant, ce week-end. »

Lewis Hamilton domine une séance perturbée par la pluie au Grand Prix du Japon