Dopage: la sanction de la Russie allégée

Moscou — Le Comité international paralympique a allégé la sanction imposée aux athlètes russes en leur permettant de prendre part aux compétitions de qualifications en vue des Jeux paralympiques de Pyeongchang. Le CIP avait suspendu tous les athlètes russes en vue des Jeux paralympiques de Rio de Janeiro à la suite de l’enquête de l’Agence mondiale antidopage qui a révélé un système étatique de dopage et de nombreux cas de camouflage d’infractions, y compris dans les sports paralympiques. La décision prise mercredi permettra aux athlètes russes de tenter de se qualifier à titre « d’athlètes neutres » en ski alpin, ski de fond, biathlon et surf des neiges. On ne sait toujours pas si la sanction sera levée en vue des JP de février. Le CIP a indiqué que la Russie doit toujours répondre à sept demandes afin d’être réadmise. Parmi ces demandes, notons l’acceptation des résultats de l’enquête de l’AMA, une réforme de l’agence nationale antidopage et la modification de l’administration du sport paralympique au pays.