Neymar à Paris pour «rêver plus grand»

Neymar, habitué aux honneurs depuis ses 18 ans, n’est pas devenu pour rien le joueur le plus cher de l’histoire, arraché à Barcelone contre les 222 millions d’euros de sa clause libératoire.
Photo: Daniel Ochoa de Olza Associated Press Neymar, habitué aux honneurs depuis ses 18 ans, n’est pas devenu pour rien le joueur le plus cher de l’histoire, arraché à Barcelone contre les 222 millions d’euros de sa clause libératoire.

« Je voulais un plus grand défi » : la superstar brésilienne Neymar a débarqué vendredi dans la capitale pour épouser — déjà — le slogan de son nouveau club, le Paris SG, qui ne cesse de « rêver plus grand » depuis son rachat par les Qataris.

Il est là ! L’attaquant brésilien de 25 ans, costume-cravate de marque et casquette siglée Neymar Jr à Paris, a fait irruption vers 13 h 40 dans la salle de presse du Parc des Princes, sous le crépitement incessant des flashes des photographes : « Très, très heureux » ont été les premiers mots du capitaine de la Seleçao, détendu et à l’aise au long de la conférence de presse.

Neymar, habitué aux honneurs depuis ses 18 ans, n’est pas devenu pour rien le joueur le plus cher de l’histoire, arraché à Barcelone contre les 222 millions d’euros de sa clause libératoire.

Nouveau déaprt

Samedi, il sera présenté au public du Parc des Princes, à partir de 15 h 45, avant la reprise de la saison en Championnat de France, avec un match face au promu Amiens.

Mais le Brésilien ne pourra pas faire à cette occasion ses premiers pas officiels dans le maillot parisien : la LFP n’a pas reçu à temps le certificat international de transfert lui permettant de qualifier Neymar pour la rencontre, a annoncé la LFP à l’AFP.

Qu’importe, l’histoire de Neymar footballeur du Paris SG s’écrira bientôt.

Vendredi, de son départ de son domicile catalan peu avant 8 h 45 locales pour l’aéroport de Barcelone, à son arrivée via un jet privé au Bourget, peu avant 11 h 00, le changement de vie du Brésilien a été suivi à la trace par le monde entier.

Accueillie sur le tarmac par Maxwell, compatriote et directeur sportif adjoint, la nouvelle star du PSG a rallié le Parc des Princes en convoi, via un crochet et un stop de près d’une heure à l’hôpital américain de Neuilly.

« Je veux quelque chose de plus grand, je veux un plus grand défi », a précisé le Brésilien, venu au PSG « pour l’ambition de ce club, très semblable à la mienne ». « Cela a été l’une des décisions les plus difficiles de ma vie », a-t-il ajouté.

« J’étais très bien à Barcelone, dans la ville, dans le club, cela a été un moment avec beaucoup de tensions, de pensées sur ce que je devais faire de ma vie. Je laisse beaucoup d’amis derrière moi, mais le foot, c’est cela, notre vie va très vite », a-t-il expliqué.

Neymar a pu mesurer sa popularité avec un bain de foule de trois minutes à la sortie du Parc, avec fumigènes et cris hystériques au programme.