Le Canadien choisit Ryan Poehling

Âgé de 18 ans, Poehling a récolté sept buts et six aides en trente-cinq rencontres avec les Huskies de l’Université St. Cloud State.
Photo: Bruce Bennett / Getty Images / Agence France-Presse Âgé de 18 ans, Poehling a récolté sept buts et six aides en trente-cinq rencontres avec les Huskies de l’Université St. Cloud State.

Chicago — Le Canadien de Montréal a sélectionné le centre américain Ryan Poehling au 25e rang du repêchage de la LNH, vendredi.

Natif de Lakeville, au Minnesota, et âgé de 18 ans, Poehling a récolté sept buts et six aides en trente-cinq rencontres avec les Huskies de l’Université St. Cloud State. Il était le plus jeune joueur à évoluer dans la NCAA la saison dernière.

Poehling était qualifié par différents recruteurs de joueur intelligent sachant se servir de son corps et pouvant créer des occasions de marquer dans les moments importants. Il est le premier Américain à être repêché en première ronde par le Canadien depuis Michael McCarron en 2013, également au 25e rang.

Photo: Nam Y. Huh Associated Press Choisi par les Devils du New Jersey vendredi soir, Nico Hischier est devenu le premier hockeyeur suisse à être sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH.

Plus tôt dans la soirée, le Suisse Nico Hischier est devenu le premier joueur natif de son pays à être sélectionné au premier rang du repêchage de la LNH. Nino Niederreiter avait été choisi au cinquième échelon par les Islanders de New York en 2010.

Le porte-couleurs des Mooseheads de Halifax cherchait les mots pour expliquer la sensation qu’il venait de vivre quelques minutes plus tôt et, malgré tous ses efforts, il en était incapable. Il s’est donc contenté de répéter à quel point il était heureux.

Deuxième espoir selon la centrale de recrutement de la LNH à la mi-décembre, derrière Nolan Patrick, et de nouveau en avril lors du dévoilement de la compilation finale, le joueur de centre originaire de Naters, en Suisse, a doublé Patrick au moment où ça comptait le plus.

Il est aussi devenu le premier représentant de la Ligue de hockey junior majeur du Québec depuis 2013 à être réclamé au tout premier rang. Le dernier porte-étendard du circuit Courteau à avoir réussi le tour de force était Nathan MacKinnon, qui comme Hischier avait fait ses classes dans la capitale de la Nouvelle-Écosse.

Lorsqu’il a été invité à raconter ce qu’il ressentait, Hischier s’est mis à ricaner. « Je ne suis pas capable de le décrire. Je sais que j’ai fait l’étreinte à ma mère, et je pense qu’elle pleurait un peu. Je ressentais beaucoup d’émotions, mais je n’arrive pas à trouver les mots », a-t-il déclaré, les yeux brillants.

Âgé de 18 ans, Hischier a inscrit 38 buts et 48 aides en 57 matchs avec les Mooseheads la saison dernière, sa première dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il a été nommé recrue par excellence à travers la Ligue canadienne de hockey.

Par ailleurs, les dirigeants de la LHJMQ ont eu droit à une belle surprise lorsque le défenseur Pierre-Olivier Joseph, des Islanders de Charlottetown, a été le 23e joueur invité à se présenter sur la grande tribune du United Center, gracieuseté des Coyotes de l’Arizona.

Ce choix, qui a surpris des observateurs, mais pas tous, est la consécration d’une année qui a vu Joseph gravir les échelons tout au long de la saison, passant du 42e rang à la mi-décembre, selon la Centrale de recrutement, au 27e échelon lors de la compilation finale.

Le défenseur de six pieds deux pouces et 163 livres, qui fêtera ses 18 ans le 1er juillet, a récolté 6 buts et 33 mentions d’aide en 62 matchs la saison dernière, sa deuxième dans la LHJMQ.

Joseph est reconnu pour son habileté à transporter la rondelle et pour sa prise de décision. Les recruteurs aiment aussi son coup de patin et sa capacité à bien se positionner en défensive.

2 commentaires
  • Jacques Patenaude - Abonné 24 juin 2017 09 h 36

    Un touriste de plus

    Le jeune aura la chance de venir passer quelques temps au Québec durant le camp d'entrainement. Les mois d'aout et de septembre sont un bon temps pour visiter Montréal. Ça lui fera une belle job d'été en attendant de finir ses études.
    Partisans des Canadiens rappelez-vous du slogan de tourisme Québec "dites bonjour" .....aux touristes.

  • Roland LeBel - Abonné 26 juin 2017 16 h 05

    Ne nous laissons pas distraire. Le but d'Alain Côté était bon :-(