La championne en titre Muguruza poursuit difficilement son parcours à Roland-Garros

Garbine Muguruza a peiné en début de rencontre contre l’Estonienne Anett Kontaveit avant de finalement renverser la vapeur et l’emporter 6-7 (4), 6-4, 6-2.
Photo: Petr David Josek Associated Press Garbine Muguruza a peiné en début de rencontre contre l’Estonienne Anett Kontaveit avant de finalement renverser la vapeur et l’emporter 6-7 (4), 6-4, 6-2.

Paris — Les champions en titre des Internationaux de France ont atteint le troisième tour d’une manière bien différente, mercredi.
 

Garbine Muguruza a peiné en début de rencontre contre l’Estonienne Anett Kontaveit avant de finalement renverser la vapeur et l’emporter 6-7 (4), 6-4, 6-2, tandis que Novak Djokovic a été expéditif dans une victoire de 6-1, 6-4, 6-3 contre le Portugais Joao Sousa.


Quatrième tête de série, Muguruza a évité de devenir la première championne en titre à perdre au deuxième tour à Roland-Garros depuis 2014, quand elle avait causé la surprise en éliminant Serena Williams.
 

Kontaveit, 53e raquette mondiale, avait battu Muguruza lors de leur plus récent duel, en avril, sur la terre battue de Stuttgart, en Allemagne.
 

L’Estonienne s’est imposée en début de rencontre, prenant les devants 5-2 avant de voir sa rivale forcer la présentation d’un bris d’égalité.
 

Kontaveit a ensuite pris l’avantage en deuxième manche en brisant le service de Muguruza. Toutefois, l’Espagnole âgée de 23 ans a fini par trouver ses repères sur le court Philippe-Chatrier. Lors du set ultime, Muguruza a mis fin au match en brisant le service de sa rivale pour une cinquième fois.
 

Dans les autres rencontres, Petra Kvitova a vu son premier tournoi depuis une attaque au couteau dans son domicile en décembre dernier prendre fin.
 

La double championne à Wimbledon, classée 15e tête de série, a baissé pavillon 7-6 (5), 7-6 (5) contre l’Américaine issue des qualifications Bethanie Mattek-Sands.
 

Au prochain tour, Mattek-Sands sera opposée à Samantha Stosur.
 

De son côté, Ekaterina Makarova n’a pu répéter ses exploits du premier tour, quand elle avait surpris la no 1 au monde Angelique Kerber. Jouant contre la 42e raquette mondiale Lesia Tsurenko, Makarova a commis 27 fautes directes et a perdu 6-2, 6-2.
 

Pour sa part, l’Américaine Venus Williams, 10e tête de série, a eu besoin de 80 minutes pour achever la Japonaise Kurumi Nara 6-3, 6-1.
 

Tsonga éliminé
Du côté des hommes, Jo-Wilfried Tsonga n’a pas été en mesure d’éviter la catastrophe contre l’Argentin Renzo Olivo.
 

Dans un match de premier tour interrompu la veille en raison de la noirceur alors que le Français et 12e tête de série accusait un retard de 7-5, 6-4, 6-7 (6), 5-4, Tsonga a sauvé trois balles de match avant de voir son rival briser son service et gagner la rencontre grâce à un coup gagnant en croisé.
 

Tsonga n’avait jamais perdu contre un joueur classé aussi bas que 91e au monde dans un tournoi du Grand Chelem.

 

À voir en vidéo