Sidney Crosby de retour au travail

Sidney Crosby s’est entraîné sur la glace vendredi, mais son statut reste incertain.
Photo: Keith Srakocic Associated Press Sidney Crosby s’est entraîné sur la glace vendredi, mais son statut reste incertain.

Sidney Crosby est retourné au travail vendredi et a repris l’entraînement avec ses coéquipiers des Penguins de Pittsburgh à peine quatre jours après avoir été victime d’une commotion cérébrale qui a mis en doute sa présence pour le reste des séries éliminatoires.

Sans dire clairement s’il sera disponible en vue du cinquième match de la demi-finale de l’Association Est contre les Capitals de Washington samedi, Crosby garde ses options ouvertes.

« Nous verrons, a lancé le capitaine des Penguins. Je ne veux pas écarter ce scénario. Mais ce n’est pas vraiment ma décision. Vous ne faites que dire comment vous vous sentez et réagissez à partir de là. »

L’entraîneur-chef Mike Sullivan n’est nullement pressé de prendre une décision à la veille d’un match où les champions en titre de la Coupe Stanley pourraient éliminer les Capitals. Si une sixième rencontre devenait nécessaire, elle aura lieu lundi à Pittsburgh.

« Nous verrons comment il réagira [à la séance d’entraînement] et prendrons une décision à partir de là », a indiqué Sullivan.

Il reste que la présence de Crosby sur la patinoire avec, en plus, la permission de recevoir des mises en échec, laisse planer la possibilité d’un retour au jeu. Il s’agirait d’un dénouement étonnant quand on considère l’état dans lequel il se trouvait lorsqu’il a quitté la glace en première période du troisième match à la suite d’un double échec à la tête de la part du défenseur Matt Niskanen.

À la suite de ce jeu, Crosby a été victime d’une deuxième commotion cérébrale, au moins la quatrième depuis son entrée dans la Ligue nationale de hockey. Il lui a fallu presque deux ans pour se rétablir de celle survenue en janvier 2011, et il a été tenu à l’écart du jeu pendant deux semaines après celle diagnostiquée en octobre dernier.

Il se pourrait que l’attente soit moins longue encore, cette fois-ci. Mardi matin, Crosby se sentait « aussi bien que ce que l’on peut imaginer ». Il était présent pour appuyer ses coéquipiers lors de leur victoire de 3-2 lors du quatrième match, mercredi, et a patiné en solitaire jeudi, vêtu de tout son équipement, avant de retrouver ses coéquipiers vendredi.

« Avec tout ce que j’ai vécu, je pense bien connaître mon corps. Je comprends l’importance de se sentir bien avant de retourner au jeu. J’ai pleinement confiance dans le personnel en place et je suis sûr qu’il fera tout en son pouvoir pour s’assurer que je me porte bien avant de reprendre le collier », a-t-il déclaré.