Vonn ne termine pas la course, Schmidhofer triomphe

Schmidhofer n’avait obtenu qu’une deuxième place comme meilleur résultat depuis qu’elle a joint le circuit de la Coupe du monde en 2007.
Photo: Peter Schneider Keystone via Associated Press Schmidhofer n’avait obtenu qu’une deuxième place comme meilleur résultat depuis qu’elle a joint le circuit de la Coupe du monde en 2007.

On a eu droit à un dénouement surprenant en lever de rideau des championnats du monde de ski alpin. Lindsey Vonn n’a pas terminé le super-G et Nicole Schmidhofera signé sa première victoire en carrière.

Vonn est arrivée à Saint-Moritz avec un palmarès record de 77 victoires en Coupe du monde. Schmidhofer, âgée de 27 ans, n’en comptait aucune.

Pourtant, Vonn a eu de la difficulté à agripper son bâton droit — un problème persistant depuis qu’elle s’est fracturé le bras droit en novembre — et elle ne semblait pas à l’aise avant d’aborder une ligne trop droite et de quitter le parcours à mi-chemin.

« C’est comme si je sentais que ma main est assez forte et, une fois en piste, je ne sais plus où est mon bâton », a déclaré Vonn, qui a remporté sa dernière médaille d’or aux championnats du monde en 2009.

Schmidhofer n’avait obtenu qu’une deuxième place comme meilleur résultat depuis qu’elle a joint le circuit de la Coupe du monde en 2007, et même cette performance en super-G date de quatre ans.

Après avoir franchi la ligne d’arrivée, l’Autrichienne s’est penchée en arrière et a hurlé sa joie quand elle a vu qu’elle était 33 centièmes de seconde plus rapide que celle qui a terminé deuxième, Tina Weirather du Liechtenstein.

La Suissesse Lara Gut, la favorite de l’épreuve, en piste juste avant Schmidhofer, s’est contentée du troisième rang, à 36 centièmes.

Marie-Michèle Gagnon, de Lac-Etchemin, a signé la meilleure performance dans le camp canadien avec une 19e place, à 1,96 seconde de la gagnante.

« Je ne dispute pas beaucoup de super-G. J’aurais pu faire mieux, mais je ne suis pas déçue », a commenté Gagnon.

Mikaela Tommy, de Wakefield, a fini 22e, la Torontoise Candace Crawford s’est classée 26e et Valérie Grenier, de Mont-Tremblant, a pris la 33e position.

Comme Vonn, l’Autrichienne Anna Veith, championne olympique du super-G, a été incapable de terminer l’épreuve.