Le Canadien rappelle Jacob De La Rose

Le dernier match de l’attaquant Jacob De La Rose dans l’uniforme du Tricolore remonte au 31 mars 2016.
Photo: Claus Andersen Getty Images / Agence France-Presse Le dernier match de l’attaquant Jacob De La Rose dans l’uniforme du Tricolore remonte au 31 mars 2016.

Le Canadien a procédé au rappel de l’attaquant Jacob De La Rose, en plus de céder l’attaquant Chris Terry à son club-école de la Ligue américaine.

De La Rose en sera à son premier séjour avec le Canadien cette saison. Le Suédois de 21 ans avait disputé 22 matchs avec le Tricolore la saison dernière, récoltant seulement une aide. Il a accumulé trois buts et 12 aides en 34 rencontres avec les IceCaps de Saint-Jean cette saison, dont 10 points à ses 14 derniers matchs. L’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, a mentionné qu’il était « possible » que De La Rose affronte les Red Wings lundi, sans rien confirmer.

De La Rose a toutefois un profil intéressant pour le Canadien, qui en arrache présentement en défensive et en infériorité numérique. Le Tricolore a accordé 19 buts lors de ses quatre matchs au cours de la dernière semaine. L’adversaire a inscrit cinq buts en 13 occasions en avantage numérique au cours de cette séquence.

« Jacob est un gars qui peut remplir un rôle très précis, a raconté Therrien. C’est un gars solide défensivement qui peut écouler des punitions. C’est une des raisons pour lesquelles nous l’avons rappelé. Il est un gros bonhomme qui a une bonne portée pour “tuer” des jeux. Il joue bien défensivement et c’est un aspect où l’on veut s’améliorer parce que je trouve que nous accordons un peu trop de buts à mon goût. »

Pour sa part, Terry, qui n’a pas été réclamé au ballottage, a inscrit deux buts et deux aides en 14 matchs avec le Canadien cette saison. Âgé de 27 ans, il a aussi récolté 10 buts et 16 aides en 20 rencontres avec les IceCaps.

Entraînement du dimanche

Les particularités de l’horaire du Canadien ont forcé l’équipe à organiser un rare entraînement dominical. Les hommes de Michel Therrien ont disputé samedi un septième match en 12 jours et les occasions se faisaient rares pour peaufiner certains aspects du jeu de l’équipe.

La rencontre de lundi contre les Red Wings aura lieu en après-midi puisqu’il s’agit d’un jour férié aux États-Unis pour la journée Martin-Luther-King. Le Canadien n’organisera donc pas d’entraînement matinal.

L’entraînement a été parfois intense et a duré environ une heure. « Le repos est important, mais nous devons aussi pratiquer notre système, a rappelé l’attaquant Phillip Danault. Nous avions joué la veille, mais les gars étaient intenses sur la glace. Nous voulons tous nous améliorer et c’est agréable de voir ce que le groupe dégage. »

Carey Price affrontera les Red Wings, lundi.


Shaw se défend

L’attaquant du Canadien Andrew Shaw ne croit pas qu’il méritait d’être expulsé pour sa mise en échec à l’endroit de l’attaquant des Rangers de New York Jesper Fast, samedi. « C’était une mise en échec épaule-contre-épaule, peut-être une demi-seconde trop tard, a-t-il raconté en revenant sur son geste qui lui a valu une punition majeure pour obstruction et une inconduite de partie. Fast est resté étendu sur la patinoire pendant quelques instants avant de retraiter au vestiaire. Il a raté les dernières 3:04 de la première période, mais il était de retour à son poste au début du deuxième vingt. « Je suis content qu’il soit revenu au jeu », a mentionné Shaw. Il n’avait pas reçu d’appel du département de la sécurité des joueurs de la LNH quand il a rencontré les médias dimanche.