Le Canadien Erik Read se classe sixième

Le Canadien Erik Read
Photo: Alessandro Trovati Associated Press Le Canadien Erik Read

Santa Caterina di Valfurva (Italie) — Le Canadien Erik Read, grâce à une superbe performance au slalom, où il a réussi le deuxième temps, a conclu en sixième place du premier combiné alpin de la saison. Le meneur du classement général de la Coupe du monde, l’Autrichien Marcel Hirscher, le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde et Alexis Pinturault se sont livrés tout un duel, que le Français a finalement remporté par 34 centièmes.

« C’était plutôt glacé, sombre et cahoteux, ce qui a rendu le super G très difficile, d’autant plus que je ne m’entraîne pas beaucoup pour cette dsicipline, a expliqué Read. J’ai décidé d’y aller avec beaucoup d’agressivité, avec un ardent désir de bien faire. Le tracé avantageait les skieurs de slalom géant, alors j’ai tenté d’en tirer profit. »

Il s’agit du premier top-10 de la saison pour Read, qui a par le fait même récolté ses premiers points en combiné alpin sur le circuit de la Coupe du monde.

Son compatriote Tyler Werry a quant à lui terminé 38e. Broderick Thompson n’a pas été en mesure de compléter la portion super G de l’épreuve.

Domination norvégienne et française

Le Norvégien Kilde a réalisé le meilleur temps du super G — une minute, 32,65 secondes (1 min 32 s 65) —, terminant près de huit dixièmes de seconde devant Hirscher (1 min 33 s 44), tandis que Pinturault (1 min 33 s 49) a suivi cinq centièmes plus loin.

Mais Pinturault a survolé le parcours pendant le slalom, concluant en 46,22 secondes, battant Read de trois centièmes seulement, pour un temps combiné de 2 min 19 s 71. Hirscher, quatrième du slalom, a pris la deuxième place en 2 min 20 s 05. Kilde, qui n’a pu faire mieux que 13e au slalom, a tout de même complété le podium en 2 min 20 s 84.

Le Suisse Justin Murisier et le Français Victor Muffat-Jeandet ont terminé quatrième et cinquième.

Read a conclu en un temps combiné de 2 min 22 s 12, soit à 2,41 secondes de Pinturault.

Cette victoire de Pinturault lui a permis d’égaler le record français de Jean-Claude Killy avec 18 victoires en Coupe du monde, établi en 1967 et 1968, années où Killy a terminé en tête des deux premiers classements généraux de la Coupe du monde.

Killy était lui-même maître de plusieurs disciplines, ayant remporté l’or du slalom, slalom géant et de la descente des Jeux olympiques de Grenoble, en 1968.

« Au combiné, vous êtes habituellement fort dans une discipline et tentez de faire de votre mieux dans la seconde, a dit Pinturault, vainqueur des trois derniers combinés alpins en Coupe du monde. Mais je crois que j’ai offert mon meilleur combiné à vie [jeudi], alors que j’ai réussi mon meilleur super G et que j’ai également été fort au slalom. »

Pinturault s’est également hissé au troisième rang du classement général, devant le Norvégien Henrik Kristoffersen, inactif jeudi. Hirscher, avec 713 points, détient toujours une confortable avance de 231 points sur le Norvégien Kjetil Jansrud, qui n’a pas été en mesure de compléter le slalom.

« Je savais qu’Alexis y allait pour la victoire, alors je suis très heureux des 80 points », a déclaré Hirscher, champion du monde en titre du combiné.

L’Italien Christof Innerhofer a enjambé une porte tout près du fil d’arrivée du super G et se serait blessé au mollet gauche. Le Chilien Henrik Von Appen a aussi été impliqué dans une vilaine chute, heurtant le filet de sécurité à haute vitesse. En tout, 25 des 70 skieurs n’ont pas terminé le super G sur la piste Deborah-Compagnoni, technique et sombre. 

Erin Mielzynski, 9e du slalom

Semmering (Autriche) — La Canadienne Erin Mielzynski (1 min 42 s 58) a conclu l’épreuve du slalom à Semmering en neuvième place alors que l’Américaine Mikaela Shiffrin a réussi une deuxième descente spectaculaire pour remporter l’épreuve, son troisième triomphe en trois jours sur le circuit de la Coupe du monde. Valérie Grenier ne s’est pas qualifiée pour la deuxième manche, tandis que Marie-Michèle Gagnon n’a pu la terminer.