Lucian Bute conclut un accord qui lui permet de poursuivre sa carrière

Le boxeur québécois d'origine roumaine Lucian Bute (gauche) et son entraîneur, Howard Grant, le 27 mai 2016
Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le boxeur québécois d'origine roumaine Lucian Bute (gauche) et son entraîneur, Howard Grant, le 27 mai 2016

Lucian Bute peut maintenant tourner la page. Six mois après avoir appris qu’il avait échoué à un test de dopage, le boxeur âgé de 36 ans a conclu un règlement avec les autorités de la boxe qui lui permettra de poursuivre sa carrière.

À la suite du combat de championnat du monde des super-moyens entre Bute et le champion Badou Jack, le 30 avril, le Conseil mondial de la boxe (WBC) avait annoncé en mai que les contrôles de dépistage d’après combat de Bute s’étaient révélés positifs à l’ostarine, un stéroïde anabolisant.

Bute avait immédiatement nié avoir sciemment utilisé des produits interdits.

Selon le communiqué du Groupe Yvon Michel publié vendredi, des analyses approfondies ont démontré, hors de tout doute, que ce résultat était le fruit de contaminations de suppléments nutritifs prescrits par le préparateur physique du boxeur montréalais d’origine roumaine.

Ces informations ont été favorablement accueillies par les autorités de la commission athlétique du District of Columbia, qui avait sanctionné le combat, et une entente est intervenue, ce qui permet à Bute d’échapper à une suspension de trois ans qui aurait mis un terme à sa carrière.

Bute accepte ainsi volontairement de contribuer un montant de 50 000 $ au Clean Boxing Program de la WBC. Il accepte aussi que son permis de boxeur de la commission athlétique du District of Columbia soit suspendu pour une période de six mois, rétroactivement au 6 mai 2016.

De son côté, la commission athlétique convient de rejeter immédiatement le cas en litige en vertu de l’entente conclue entre les parties et ne considère en aucun cas que ce règlement constitue une admission de la part de Lucian Bute des faits ou circonstances allégués.

Comme la période de suspension de six mois se terminait le 6 novembre, Bute est désormais libre de remonter sur le ring à l’endroit et au moment de son choix.

« Je suis extrêmement soulagé et heureux que tout soit maintenant terminé, a déclaré l’ex-champion IBF dans un communiqué. Je tiens à remercier les membres de la commission athlétique du District of Columbia et son Chairman, M. Adam Weers, pour leur écoute et leur compréhension, ainsi que le président de la WBC, M. Mauricio Sulaiman pour m’avoir accordé le bénéfice du doute et conservé dans le classement des meilleurs aspirants des super-moyens. »

Bute, qui est présentement en vacances dans le sud avec sa famille, est plus déterminé que jamais à reprendre sa carrière.