Le Canada se qualifie pour les JO en water-polo féminin

Imperia, Italie — Le Canada s'est assuré une place dans le tournoi olympique de water-polo féminin hier à la suite d'une victoire de 10-3 contre la République Tchèque lors du dernier match du tournoi à la ronde de la qualification olympique.

«C'est une sensation inexplicable de savoir que nous irons aux Jeux olympiques», a déclaré Christine Robinson, âgée de 19 ans, de Dollard-des-Ormeaux. «Nous avons certainement mérité notre place.»

Marie-Luc Arpin, de Saint-Lambert, a continué d'être l'arme offensive la plus dangereuse du Canada avec trois autres buts. Elle en a 10 jusqu'à maintenant dans le tournoi, ce qui la place au deuxième rang du classement des marqueuses.

Ann Dow, de Montréal, et Susan Gardiner, de Vancouver, ont marqué deux fois chacune, tandis que Robinson, Cora Campbell, de Calgary, et Andrea Dewar, de Dollard-des-Ormeaux, ont complété la marque.

Le Canada menait 6-1 à la mi-temps d'une partie dans laquelle il n'y a eu que six punitions imposées aux deux équipes. Ce fut tout un changement par rapport à la partie de jeudi quand 28 punitions ont été décernées lors d'une victoire cruciale de 11-10 du Canada contre les Pays-Bas.

«Les Tchèques étaient l'équipe la plus faible de notre division, donc nous n'avions qu'à demeurer concentrées sur notre objectif olympique, a ajouté Robinson. Ce fut une expérience fantastique de passer à travers tout cela pour nous qualifier, mais aussi un peu stressante. Cependant, l'occasion de jouer dans un tournoi comme celui-ci nous rend meilleures.»

Aux Jeux panaméricains, l'été dernier, le Canada a eu l'occasion de décrocher un laissez-passer direct pour Athènes, mais a perdu dans la finale contre les championnes du monde américaines.

Le Canada, classé quatrième au monde, termine le tournoi à la ronde avec un dossier de trois victoires et un revers au deuxième rang de son groupe, derrière la Russie, troisième au monde, qui a conservé un dossier parfait de 4-0. La seule défaite du Canada a été contre les Russes, un revers crève-coeur de 6-5 lors de la première partie du tournoi, lundi.

Même si la place olympique est assurée, le tournoi n'est pas encore terminé. Les Canadiennes affronteront l'Italie, médaillée d'argent aux championnats du monde, en demi-finale aujourd'hui, tandis que la Russie se mesurera à la Hongrie dans l'autre demi-finale. La finale aura lieu demain. Le classement final ici est important parce qu'il pourrait avoir un impact sur le tirage au sort pour le tournoi olympique qui aura lieu demain soir.

Le Canada a terminé cinquième aux Jeux olympiques 2000, à Sydney, où le water-polo féminin a fait ses débuts olympiques.

«Nous pouvons gagner la médaille d'or aux Jeux olympiques, a déclaré l'entraîneur de l'équipe nationale canadienne, Patrick Oaten, de Montréal. Ce tournoi a démontré que les joueuses ont le talent, mais sont aussi dédiées au programme et déterminées à y investir le travail.»