Le Canadien tiendra-t-il la cadence?

Après avoir arraché de belles victoires aux Sénateurs d'Ottawa et aux Bruins de Boston, il serait malheureux que le Tricolore ruine une semaine de rêve, ce soir, au Centre Bell, en s'inclinant contre les Hurricanes de la Caroline, qui occupent le 13e rang de l'Association est.

Le Canadien (32-25-6-2) tentera de remporter un quatrième match de suite depuis le début de la séquence de neuf affrontements en 15 jours qu'il a entreprise contre les Rangers de New York, lundi.

Aussi bien engranger les points parce que la tâche s'annonce ardue la semaine prochaine. Après avoir accueilli les Devils du New Jersey lundi prochain, l'équipe amorcera une éprouvante tournée de quatre matchs en six jours sur la côte ouest américaine.

Les Hurricanes (20-27-12-3) ne sont plus, pour toutes fins utiles, dans la lutte pour une place en séries éliminatoires, mais ils n'ont pas baissé les bras.

L'entraîneur Claude Julien n'a pas manqué de souligner hier qu'ils s'amènent à Montréal forts d'une séquence de cinq matchs sans défaite en temps réglementaire (3-0-1-1).

«C'est une bonne équipe qui travaille fort et qui mise sur un bon gardien [Kevin Weekes], a-t-il décrit. Ce n'est pas le style des Hurricanes de ne pas fournir l'effort. Dans plusieurs matchs cette saison, ils ont été la meilleure équipe sur la patinoire. Leur principal problème, c'est le manque d'attaque. Ils ont perdu beaucoup de rencontres en raison de leur inertie en zone adverse.»

Les Hurricanes, qui ont procédé à un changement d'entraîneur avant les Fêtes en remplaçant Paul Maurice par Peter Laviolette, ont réussi 120 buts en 62 sorties, soit moins de deux en moyenne par rencontre (1,9).

Les trois premières confrontations entre les deux équipes n'ont pas fait de maître. Le Canadien a livré un verdict nul de 1-1, le 5 décembre, et a perdu 2-1 en prolongation à Raleigh, le 27 décembre. Il a gagné le seul affrontement au Centre Bell, 3-1, le 6 décembre.

Hier, Julien a dirigé une courte séance d'entraînement, sans doute afin de rappeler à tous que l'équipe avait été chanceuse de se sauver avec la victoire à Boston la veille.

«Dans le dernier droit, on devra offrir un rendement plus constant, a-t-il opiné. On a très bien joué contre les Rangers et aux Sénateurs cette semaine, mais on devra fournir plus de performances comme celle contre les Sénateurs d'ici la fin.»