Monica Seles n'est pas fixée sur son avenir

New York - Monica Seles se demande jour après jour si elle a une chance de retrouver les courts du tennis mondial.

Convalescente d'une blessure au pied gauche, Seles, gagnante de neuf tournois du Grand Chelem, n'a pas disputé le moindre match depuis son élimination au premier tour des Internationaux de France à Roland-Garros, il y a neuf mois.

C'est la première fois qu'elle quittait aussi tôt un tournoi majeur et l'Américaine d'origine yougoslave n'entend pas se retirer sur une telle fausse note. Mais elle reconnaît aussi qu'elle a songé à la retraite.

«Cela m'a traversé l'esprit. Mon cerveau en veut encore, du jeu et de l'entraînement, alors que mon corps dit: Attends. Je dois écouter mon corps», a déclaré Seles. «Je n'ai plus 18 ans. Même si 30 ans, ce n'est pas vieux, j'ai commencé si jeune, mon corps a pris des coups», dit-elle.

L'opération n'a pas été considérée comme une bonne option pour réparer cette fracture de fatigue au pied. Elle attend que l'os se consolide tranquillement.