Le camp des Expos débute demain - Robinson s'attend à beaucoup de ses joueurs

Le lanceur des Expos Livan Hernandez s’est mis à la tâche, hier, au camp d’entraînement.
Photo: Agence Reuters Le lanceur des Expos Livan Hernandez s’est mis à la tâche, hier, au camp d’entraînement.

Melbourne — Carl Everett, qui habite Tampa en Floride, s'est présenté au camp des Expos, hier. Il a effectué le trajet en auto, une randonnée d'environ deux heures et demie. «Je ne lui ai pas parlé cet hiver, a dit Frank Robinson. J'ai estimé que ce serait mieux de le faire en personne.» Everett a évolué avec les Rangers du Texas et les Orioles de Baltimore la saison dernière. Il a conservé une moyenne de .287, totalisant 28 circuits et 92 points produits.

«J'ai besoin qu'il fasse du mieux qu'il peut mais je m'attends à la même chose de tous les joueurs cette année, a affirmé Robinson. J'ai besoin que tous connaissent leur meilleure année. Il n'y a personne ici qui est capable de faire comme Guerrero. Il faudra un effort d'équipe plus que jamais auparavant. Ce ne serait pas juste de demander à Everett de frapper 40 circuits et de produire 130 points.»

«Nous ne devrons pas être égoïstes cette année, a-t-il poursuivi. C'est comme un boxeur qui n'a pas une grosse force de frappe. Nous devrons administrer une série de petites piqûres.»

Vidro et le rôle des frappeurs

Le rôle des frappeurs des Expos sera meilleur que l'an dernier malgré la perte de Vladimir Guerrero. C'est du moins ce qu'a avancé Jose Vidro, hier, à son arrivée au camp en vue du premier exercice pour l'équipe au complet qui aura lieu demain.

«Nous aurons un meilleur rôle que l'an passé même sans Guerrero, a-t-il estimé. Nous sommes bons du premier au septième rang et nous comptons sur un plus grand nombre de bons frappeurs. Cela peut produire beaucoup de points.»

Vidro, qui a frappé pour .310 en 2003 au deuxième rang du rôle, le plus souvent en frappant devant Guerrero, est d'avis que les Expos auront une formation très talentueuse à la suite de l'acquisition de Nick Johnson des Yankees et de la mise sous contrat des joueurs autonomes Tony Batista et Carl Everett, qui ont respectivement produit 99 et 92 points la saison dernière.

Il a même établi un parallèle entre l'engagement d'Everett pour compenser la perte de Guerrero avec celle de Mike Cameron, qui avait été obtenu par les Mariners de Seattle dans l'échange de Ken Griffey, en 2000. Vidro a aussi insisté sur l'addition de Batista, qui frappera probablement au sixième rang et qui évoluera au troisième but. En raison des problèmes de santé de Fernando Tatis, les Expos n'ont pas compté sur un joueur de troisième but régulier au cours des dernières années.